posté le jeudi 20 juillet 2017 à 15:09

Mon petit ange ! Domino !

 Toute à ses pensées, rien ne la perturbe !!!!

 

 

 

Mais laisse moi tranquille, j'essaie de me reposer  !!!! 

 

 

 

oups !!! il y a quoi la dessous !!!! 

 

 

 

 

su ce je retourne me reposer !!!!! 

 

Ma Fifille Domino vous souhaite une très bonne fin de journée

Lisbeth 

 

 


Commentaires

 

1. elena13  le 20-07-2017 à 17:29:37  (site)

Salut Lisbeth16, très jolies photos de votre chat Domino !!!

2. Mario B  le 20-07-2017 à 19:43:46  (site)

J'en ai eu un semblable, une chatte, qui a vécu 15 années et 11 mois.

3. fanfan76  le 20-07-2017 à 21:02:56  (site)

Bonsoir Lisbeth, bien jolie ce petit ange Domino, un beau regard tout doux, bonne fin de journée bonne soirée, fanfan

 
 
 
posté le jeudi 20 juillet 2017 à 14:59

le passage du pont de l'Ile de Ré

 

 

 photos personnelles

 L'arrivée au péage

 

 

 

L'essor du trafic automobile avant la seconde guerre mondiale a rendu nécessaire la modernisation des liaisons maritimes entre l'île de Ré et le continent. Les premiers bacs seront construits en 1940.

 

Symboles des vacances rétaises, ces bacs transbordeurs ont marqué les esprits de ceux qui les ont empruntés. Malgré une traversée assez courte (quelques dizaines de minutes), l'arrivée sur l'île de Ré au lieu dît de Sablanceaux (commune de Rivedoux-Plage) représentait toujours une aventure pour les touristes en quête de découverte et de dépaysement.

 

Les embruns de l'océan suffisaient à noyer dans un brouillard épais les souvenirs du travail laborieux et plus les plages de l'île se rapprochaient plus l'excitation du débarquement se faisait sentir.

 

Malheureusement, la popularité de l'île de Ré n'a pas cessé de croître et ce qui apparaissait comme une aventure extraordinaire pour les gamins en vacances a vite tourné au cauchemar pour les touristes et encore plus pour les habitants de Ré la Blanche : des heures et des heures de queues s'étirant de l'embarcadère de La Pallice jusqu'à la sortie rocade de la ville de Lagord (7 km).

 

Il en fallait du courage pour aller camper ou bien séjourner en location saisonnière sur l'île. L'aventure virait à la mésaventure et beaucoup de vacanciers friands de l'ile de ré se souviennent encore de la canicule de l'été 1976 : on déplora de nombreux malaises dans la file d'attente des bacs transbordeurs et même avec les fenêtres ouvertes, il était quasi impossible de rester dans les voitures.

 

 

 photos personnelles

Sur le pont !!!!! 

 

 

le 19 mai 1988, le pont de l'île de Ré reliait officiellement l'île au continent.

 

Construit par la société Bouygues, le pont de ré a une longueur de 2 926,5 m, soit à peu près 3 km. Il assure une liaison fixe et perpétuelle entre La Rochelle (quartier de La Pallice) et l'île de ré en s'appuyant sur la commune de Rivedoux-Plage. La partie la plus haute du pont culmine à 42 mètres et sa construction seule aura coûté un peu moins de 60 millions d'euros. Les jours de très forte affluence, le nombre de voitures empruntant le pont de Ré peut dépasser 16 000 !

 

photos personnelles 

A la queue leuleu !!!! 

 

 

Lors de sa construction, le pont de Ré a profité des dernières avancées en matières de normes sismiques et de résistance au choc. Le tablier du pont est libre de se mouvoir et repose sur des patins fixés sur chaque pile. Cela lui permet d'absorber les contraintes de dilatation provoquées par les fortes chaleurs, d'encaisser les vents forts et de ne pas se briser lors des secousses sismiques.

Devenu le cordon ombilical de l'île de Ré, il en assure l'approvisionnement en eau et en électricité et même si il a été très controversé au cours de sa construction, il a définitivement bouleversé positivement la vie des insulaires.

 


La crainte, réelle et bien fondée, de voir une horde de vacanciers mettre à mal les ressources naturelles de Ré la Blanche, n'ont pas suffit à décourager le département de la Charente Maritime de s'engager dans la construction du pont de ré. Aujourd'hui, beaucoup s'en félicite car le tourisme ne s'est jamais aussi bien porté et l'ensemble des communes de l'île de ré vit en grande partie grâce aux revenus qu'il génère.

 

photos personnelles

Avant de passer, passons à la caisse !!!

 

 

 

Le pont de l'île de Ré est payant, et le restera sans doute à jamais afin de ralentir le flux de véhicules. La taxe de passage que nous payons au péage est modulée entre la haute saison touristique (20 juin au 11 septembre) et la basse saison (le reste de l'année). Une partie du tarif du pont de ré sert à alimenter une écotaxe (3 euros en moyenne). 

 

 

photos personnelles 
 Fin du pont !

 

 

les photos sur ce post sont des photos personnelles merci de ne pas les diffuser sans mon accord   

 


Commentaires

 

1. elena13  le 20-07-2017 à 17:32:48  (site)

C'est beau l'île de Ré, je suis déjà allée à l'Île de Ré en Août 2016 et c'est magnifique !!!
Je ferais un article sur l'île de Ré sur mon 2 ème blog "La Photographie" très prochainement.

 
 
 
posté le jeudi 20 juillet 2017 à 14:40

Phare des Baleines Île de Ré

 

phare des Baleines, gravure, plan de masse, imposant, pierre, lanterne, île de Ré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Photos personnelles   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Photos personnelles 

 Photos personnelles

 Photos personnelles

 

 

 

 

 les photos sur ce post sont des photos personnelles merci de ne pas les diffuser sans mon accord  

 

 

 

Le Grand Phare des Baleines

Construit en 1854 par l'architecte Léonce REYNAUD

Le premier phare des Baleines n'étant plus suffisamment efficace, et de portée trop limitée, on décida la construction d'une tour beaucoup plus haute, soit à proximité de la Vieille tour, soit en mer, sur la pointe rocheuse des Baleines.

Le grand phare des Baleines a été construit dans le cadre du grand programme de 1825 établi par le Service des Phares et Balises sous l'impulsion de Léonce Reynaud. Ce programme prévoyait, entre autres, la construction de grands phares d'atterrissage qui permettraient à tous les marins abordant les côtes françaises de voir une lumière où qu'ils se trouvent.

Dès 1849, on commença simultanément la construction du grand phare actuel et celle d'un phare de troisième ordre en mer, le phare du Haut Banc du Nord, appelé aussi phare des Baleineaux.

Allumé en 1854, le phare des Baleines a fonctionné au pétrole jusqu'en 1882. Il a ensuite été doté d'une centrale de production d'énergie électrique à vapeur vers 1904. Enfin, il a été raccordé au réseau électrique après la seconde guerre mondiale.

Le grand phare des Baleines est un phare de premier ordre, dit aussi phare d'atterrissage. Il est équipé d'optiques de Fresnel, toujours en service, dont la taille permet d'éclairer le plus loin possible.

Le bâtiment est une tour octogonale en pierres apparentes (calcaire de Crazannes, de Saint-Vaize et du Douhet). Le soubassement a été réalisé en granit bleu de Kersanton.

  source : texte :  http://www.lepharedesbaleines.fr/

 

Photos personnelles

 

Photos personnelles 

 


Commentaires

 

1. elena13  le 20-07-2017 à 17:33:47  (site)

Merci pour l'histoire du Phare des Baleines à l'île de Ré !!!

 
 
 
posté le jeudi 20 juillet 2017 à 14:10

Les ânes du Poitou Île de Ré

 photos personnelles

 

 photos personnelles

 

Pris de la fenetre de la voiture trop de monde ce jour là pour pouvoir m'arreter !!!! 

 

les photos sur ce post sont des photos personnelles merci de ne pas les diffuser sans mon accord   

 


 
 
posté le samedi 15 juillet 2017 à 17:07

pin up a la plage

   Pour voir les créations en grandeur réelle, cliquer dessus.

Ces créations sont signées sous mon nom de créateur

– Sélénia -

Merci de bien vouloir respecter mon travail.

 

 

 

hebergement d’image
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article