posté le vendredi 08 mai 2009 à 18:32

présentation du Galgos

Chien de grande bonté, les lévriers, les  Galgos souffrent le martyr

 

Chaque année, en Espagne, à la fin de la saison de chasse au lièvre, en janvier, 8000 lévriers de chasse (les galgos), sont abandonnés ou tués dans des conditions atroces par leur maître.

 

Nous connaissons tous les lévriers Afgan avec leur belle robe tombante, un poil soyeux, une allure magnifique, un animal qui nous apporte à tous tendresse et loyauté, ayant une vie de rêve à nos cotés.

Mais il n'en est pas de même pour d'autres races de lévriers, les Galgos et les Podencos, des chiens qui n'ont jamais fait de mal ni de tord à personne.

Le galgo ou lévriers espagnol, est un chasseur robuste et très résistant qui compense son flair médiocre par une vue affinée et un sens aigu de l'initiative. Elevé pour le lièvre, il traque également le renard et le sanglier. Indépendant, plutôt timide et réservé, c'est un chien obéissant, calme et doux. Il a la réputation d'être le plus affectueux et le plus démonstratif des Lévriers et surtout très sensible.

 

Et pourtant, à quelques kilomètres de chez nous, de l'autre côté des Pyrénées, chaque année, des milliers de galgos meurent dans la plus totale impunité et dans un silence médiatique fracassant. Ils sont brûlés, pendus ou pire encore. Près de 8.000 Galgos sont concernés chaque année lors de pratiques et coutumes barbares : utilisés pour les "chasses" avec paris ou sur les cynodrones, on s'en débarrasse d'une année sur l'autre, les  Lévriers devenus encombrants hors saison de chasse ou ayant déshonoré leurs gentils propriétaires... en les pendant, les brûlant vif, les jetant au fond de puits, en les abandonnant à leur triste sort loin des habitations, une grosse pierre autour du cou... Le sort des lévriers Podencos est tout aussi tragique, et encore moins connu... et ceci toujours en Espagne.

En Espagne, la chasse au lièvre avec des lévriers est une tradition ancestrale, et chaque chasseur élève ses lévriers pour les utiliser, au même titre qu’un outil de chasse, et même pire encore….

 

Leur vie est, tout simplement, une tragédie et bon nombre d’entre eux n’en  survivent pas.

Pourtant, ils sont d’adorables compagnons, digne d’être aimés, fidèles envers leurs maîtres et très agréable en famille, avec les enfants et les autres animaux.

Nous pouvons tous aider à les sauver, ne serait ce qu'en signant les pétitions sur ces méthodes barbares et indignes.

De nombreuses associations ont vu le jour pour venir en aide à ces animaux au sort bien tragique.

 

Alors n'hésitez pas, allez sur ces sites, et donnez votre avis.

http://www.sos-levriers.org

http://www.30millionsdamis.fr

http://www.galgosfrance.net

 

Et surtout merci pour eux !

 

Soraya

 

contact : http://galgosfrance.net/

http://www.galgosfrance.net/formulaire-d-adoption.html

lisbeth@galgosfrance.info

 

 
Liens

 


 
 
posté le vendredi 08 mai 2009 à 17:57

coup de gueule

Publié le 23 Avril 2009
 

 

 "Des lois existent, nous demandons qu'elles soient appliquées.

Les associations de protection animale, leurs avocats et tous les citoyens attachés au progrès vers un comportement plus éthique envers les animaux en appellent à la responsabilité du gouvernement, de la police et de la justice.

Faire souffrir les animaux est un délit :

Stop à l'impunité et aux condamnations symboliques !


Responsables politiques, fonctionnaires de police, magistrats, le peuple vous interpelle : les actes de maltraitance et de de cruauté envers les animaux doivent être effectivement constatés et condamnés".


Campagne menée par l'ASL avec le soutien de nombreuses associations
 

 


Commentaires

 

1. alexia334  le 03-11-2009 à 19:47:09  (site)

je suis de ton coté les hommes devraient subir la meme chose qu on infflige aux animaux si il font du mal a un animal

2. felins  le 18-08-2010 à 15:50:16  (site)

Je suis horrifiée,écoeurée,dégoutée! quel est la définition du mot humain,déjà?pourrais tu m'envoyer les adresses mails concernés à cette adresse:
Les-Felins057@live.fr
je ferais circuler! biz
chamicalement

3. Martine57  le 07-09-2010 à 20:12:26

Vraiment,on à du mal à croire que cela existe! il n'y a pas de mots pour définir le profond dégout que je ressent envers ces maltraitants des animaux,je leurs souhaite de mourir de la même façon abominable,immonde,ces personne ne devraient pas être sur terre,j'ai honte pour eux la bêtise humaine,est telle que l'on à du mal à la comprendre...
Martine

 
 
 
posté le jeudi 07 mai 2009 à 22:38

contact :

pour toutes questions, informations, renseignements,

n'hésitez pas à me contacter :

 

lisbeth16@live.fr

 

lisbeth@galgosfrance.info


image 1

 


Commentaires

 

1. boites-a-bonheur  le 22-05-2009 à 22:34:42  (site)

bonsoir
ils sont de quelle région tous ces pauvres chiens a adopter?
CEST VRAIMENT TRISTE

2. myrtille89  le 27-12-2012 à 16:30:10  (site)

tres beau blog avec de belles images.je l'ajoute a mes favoris. a bientot

 
 
 
posté le jeudi 07 mai 2009 à 15:42

le journal d'un chien


 

Semaine 1: 
Ca fait aujourd'hui une semaine que je suis né, ¡Quel bonheur d'être arrivé dans ce monde!
 
  


Mois 01: 
Ma maman s'occupe très bien de moi. C'est une maman exemplaire. 


 Mois 02: 
Aujourd'hui j'ai été séparé de maman.

Elle était très inquiète et m'a dit adieu du regard. En espérant que ma nouvelle "famille humaine" s'occupera aussi bien de moi qu'elle l'a fait.  
  
Mois 04: 
J'ai grandi vite, tout m'attire et m'intéresse.

Il y a plusieurs enfants à la maison, ils sont pour moi comme des "petits frères".

Nous sommes très polissons, ils me tirent la queue, et je les mords pour jouer. 


Mois 05: 
Aujourd'hui, ils m'ont disputé.

Ma maîtresse m'a grondé parce que j'ai fait "pipi" à l'intérieur de la maison, mais ils ne m'ont jamais dit où je devais le faire.

En plus je dors dans la réserve... et je ne me plaignais pas!  
 

Mois 12: 
Aujourd'hui j'ai eu un an.

Je suis un chien adulte.

Mes maîtres disent que j'ai grandi plus qu'ils ne le pensaient. Qu'est-ce qu'ils doivent être fiers de moi ! 

 

Mois 13: 
Aujourd'hui, je me suis senti très mal.

Mon "petit frère" m'a pris ma balle. Moi je ne lui prends jamais ses jouets.

Alors je lui ai reprise. Mais mes mâchoires sont devenues fortes et je l'ai blessé sans le vouloir.

Après la peur, ils m'ont enchaîné, je ne peux presque plus voir le soleil.

Ils disent qu'ils vont me surveiller, que je suis un ingrat.

Je ne comprends rien à ce qui se passe.   


Mois 15: 
Plus rien n'est pareil... je vis sur le balcon. 

Je me sens très seul, ma famille ne m'aime plus.

Ils oublient parfois que j'ai faim et soif. Quand il pleut, je n'ai pas de toit pour m'abriter. 

 

Mois 16: 
Aujourd'hui, ils m'ont fait descendre du balcon.

J'étais sûr que ma famille m'avait pardonné et j'étais si content que je sautais de joie.

 Ma queue bougeait dans tous les sens.

En plus, ils m'emmènent avec eux pour une promenade.

Nous avons pris la direction de la route et d'un coup, ils se sont arrêtés.

Ils ont ouvert la porte et je suis descendu tout content, croyant que nous allions passer la journée à la campagne.

Je ne comprends pas pourquoi ils ont fermé la porte et sont partis. "Ecoutez, attendez !" Vous... vous m'oubliez.

J'ai couru derrière la voiture de toutes mes forces.

Mon angoisse grandissait quand je me rendais compte que j'allais m'évanouir et qu'ils ne s'arrêtaient pas : ils m'avaient oublié.


Mois 17: 
J'ai essayé en vain de retrouver le chemin pour rentrer à la maison.

Je me sens et je suis perdu.

Sur mon chemin, il y a des gens de cœur qui me regardent avec tristesse et me donnent un peu à manger.

Je les remercie du regard et du fond du cœur.

J'aimerais qu'ils m'adoptent et je leur serais loyal comme personne. Mais ils disent juste "pauvre petit chien", il a dû se perdre. 

 

Mois 18: 
L'autre jour, je suis passé devant une école et j'ai vu plein d'enfants et de jeunes comme mes "petits frères".

Je me suis approché et un groupe, en riant, m'a lancé une pluie de pierres pour "voir qui visait le mieux".

Une des pierres m'a abîmé l'œil et depuis je ne vois plus de celui-ci.   
 

Mois 19: 
Vous ne le croirez pas, mais les gens avaient plus pitié de moi quand j'étais plus joli.

Maintenant je suis très maigre, mon aspect à changé.

 J'ai perdu mon œil et les gens me font partir à coup de balais quand j'essaie de me coucher dans un petit coin d'ombre. 

 

Mois 20:

Je ne peux presque pas bouger. 

Aujourd'hui, en essayant de traverser la rue où circulent les voitures, je me suis fait renverser.

Je pensais être dans un endroit sûr appelé fossé, mais je n'oublierai jamais le regard de satisfaction du conducteur qui a même fait un écart pour essayer de m'écraser.

Si au moins il m'avait tué !

Mais il m'a éclaté la hanche. La douleur est terrible, mes pattes arrières ne réagissent plus et je me suis difficilement iré vers un peu d'herbe au bord de la route.


Mois 21: 
Cela fait  10 jours que je passe sous le soleil, la pluie, sans manger.

Je ne peux pas bouger. La douleur est insupportable.

Je me sens très mal, je suis dans un lieu humide et on dirait même que mon poil tombe.

Des gens passent, ils ne me voient même pas, d'autres disent "ne t'approche pas".

Je suis presque inconscient, mais une force étrange m'a fait ouvrir les yeux... la douceur de sa voix m'a fait réagir. 

Elle disait "Pauvre petit chien, dans quel état ils t'ont laissé"... avec elle il y avait un monsieur en blouse blanche, il m'a touché et a dit "je regrette madame, mais ce chien ne peut plus être soigné, il vaut mieux arrêter ses souffrances". 

La gentille dame s'est mise à pleurer et a approuvé.

Comme je le pouvais, j'ai bougé la queue et je l'ai regardé, la remerciant de m'aider à trouver enfin le repos.

Je n'ai senti que la piqûre de la seringue et je me suis endormi pour toujours en me demandant pourquoi j'étais né si personne ne me voulait. 

 

 

 

pourquoi me laisses-tu ?

 

 

 

 

 La solution n'est pas de jeter un chien à la rue, mais de l'éduquer. Ne transforme pas en problème une compagnie fidèle. Aide à faire prendre conscience et à mettre fin au problème des chiens abandonnés.   Les animaux te seront reconnaissant et ton Coeur sera tranquile ! 

le chien abandonné

 

 

 

pour me contacter : lisbeth@galgosfrance.info

 

 

 

 


Commentaires

 

1. magalianne  le 07-05-2009 à 15:54:56  (site)

j ai lu cette histoire avec le sourire au debut puis au fur et a mesure de ma lecture j ai perdu le sourire et la fin m as donner des frissons et la il ne reste plus que la colere comment peut on faire cela moi j ai un chien une femelle labrador nikita et lorsqu elle fait une betise pas besoin de la taper elle le sait au ton de ma voix mais ce n est rien comparer a l amour qu elle me donne et jamais oh non jamais je ne voudrais qu elle subisse cela

 
 
 
posté le lundi 04 mai 2009 à 23:53

les animaux sur le net

Il existe un bon nombre de petites annonces sur le Net.Mais attention aux arnaques.
Entre trafic d’animaux, escroqueries, le petit clic d’internet peut vous coûter très cher.
Concernant les annonces sur les animaux :
A donner contre bons soins : souvent accompagnés de photos des petits compagnons à quatre pattes, l’annonceur vous demande de participer aux frais engagés pour les vaccins, le tatouage, la stérilisation, les soins apportés à l’animal, les papiers d’adoption, l’alimentation.
Soit une note de plusieurs centaines d’euros, et là, cela ne fait plus parti d’un don, mais c’est tout simplement une vente déguisée.
A savoir, lors d’un don, aucun paiement ne peut être exigé, sauf après accord du tatouage et vaccination et là sur présentation de la facture.
Urgent : chiot cherche famille : cette annonce signale que faute d’adoption, le chiot ou chien sera euthanasié. Seul solution pour lui éviter cela, régler, par mandat de préférence, les frais de transport au domicile, soit environ la somme de 300 à 600 €.
Cette annonce est passée par un escroc, qui empoche l’argent sans jamais livrer l’animal.
Prix à débattre : surtout si c’est un chiot ou chaton de race, vendu moins cher que chez un professionnel, il faut se méfier. Certains faux particuliers peu scrupuleux vendent des animaux de cargaison issus de trafic avec des pays de l’est. Ces animaux sont souvent malades et n’arrivent pas à s’habituer à la vie de famille, du moins s’ils vivent !!!
La donation ou la vente des chiens ou chats est réglementée. La loi exige que l’animal soit identifié et âgé de plus de 8  semaines. L’annonce doit aussi indiquer la date de naissance, le pédigrée si il y a, le siren pour un professionnel, et pour un particulier le numéro d’identification des jeunes ou de la mère, et le nombre de bébés de la portée.
Ne jamais acheter un animal sur photo : vérifier son état de santé en rendant visite soit au particulier soit à l’éleveur.


 


Commentaires

 

1. Jakin  le 05-05-2009 à 10:16:25  (site)

Bienvenue dans le monde des blogueurs....
Jakin, smiley_id210602

2. Natacha  le 07-05-2009 à 10:31:40  (site)

Bienvenue dans le mode de la protection des martyrs la miss ;-)

Bises

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article