posté le samedi 06 juin 2009 à 23:12

Suite de l'hitoire de Chevalier, galgo rescapé de Burgos

Dans un monde sans pitié, Chevalier connait enfin des jours meilleurs

 


 
 
posté le samedi 06 juin 2009 à 23:05

L'histoire de Chevalier, galgo rescapé de Burgos

Sauvetage de Galgos à Burgo
Maurice
1ere partie

 


 
 
posté le samedi 06 juin 2009 à 22:47

Evolucion, association espagnole de défense des Animaux

 


 
 
posté le samedi 06 juin 2009 à 22:00

PLAINTE SUR LE SITE DE FEPAEX‏


La perrera d'Olivenza tenue de main de fer par une femme tombera-t-elle enfin?

Pour ceux qui ne connaissent pas cette perrera:
Illegales ou légales : combien de perreras dans toute l'espagne?
2009 sera-t-il un record d'abandons dans les perreras pour les galgos?
La perrera d'olivenza (badajoz-estremadura) rime avec verguenza-honte

La Fédéracion de Protectoras de Animales de Extremadura (FEPAEX) dont on rappelle que la présidente est Mariangeles Salpico a décidé de déposer une plainte contre cette perrera monstrueuse
De nombreux témoignages-plaintes avaient été reçues par la Fédération concernant le foctionnement de cette perrera où les animaux avant de mourir ne recevront aucun soin, aucune alimentation mais pire que tout les animaux y sont euthanasiés sans anesthésie (c'est dire que leur souffrance sera extrême sachant qu'ils sont piqués directement dans le coeur: un infarctus qui se devrait d'être douloureux mais qui en la circonstance connaissant les calculs d'économie des perreras pour ce qui est des dosages de produits euthanasiants peut laisser supposer en plus une agonie longue)

Cette perrera est en gestion depuis mars 2006 par une entreprise privée située dans une ferme joliment appelée "La Miséricorde" à Olivenza
De rappeler que cette perrera est subventionnée par la Diputacion Provincia de Badajoz et que donc cet argent devrait normalement être destiné à l'entretien des animaux et à leurs soins en attendant leur euthanasie

FEPAEX a déjà eu des réunions au mois de mars avec quelques élus politiques pour exprimer leur inquiétude sur le grave disfonctionnement de cette perrera
C'est ainsi également que fin avril la Fédération déposera par écrit une demande d'information nécessaire pour lever les doutes qui pesaient sur ladite perrera ... une démarche qui ne recevra aucune réponse ni même concernant la Conseillère de l'Agriculture

La plainte a ainsi été déposée auprès du SEPRONA

PLAINTE SUR LE SITE DE FEPAEX

Contact : infofepaex@gmail.com

elsita_215@hotmail.com
Association Salvanimal-France 
 


 
 
posté le samedi 06 juin 2009 à 21:55

LA CHARTE GALGOS-ETHIQUE-EUROPE

G A L G O S - E T H I Q U E - E U R O P E‏
Les Galgos martyrisés en Espagne, exploités en Europe, STOP !



Des milliers dans toute l'Espagne ... les Galgos se meurent de toute part

Les espagnols ne savent plus où tourner de la tête et ne peuvent plus financer toutes ces urgences qui sillonnent l'Espagne. Ils n'ont pas de place, plus de famille d'accueil, plus d'argent pour financer ou les résidences payantes ou les soins vétérinaires très lourds pour chaque cas
Un Galgo comme Gus sauvé et déplacé de province pour aller à Madrid chez Alicia et le lendemain c'est un SOS dans la province même de Madrid mais que peut faire Alicia?
La situation est catastrophique et pendant que je diffuse une urgence ce sont des myriades d'urgences qui circulent en Espagne pour d'autres Galgos sans compter ceux qui comme Gus attendront des années pour être sauvés d'un taudis que l'omerta générale ne dénoncera pas ajouté à ça ceux qui attendront le secours jusqu'à ce que mort s'en suive dans l'ignorance de tous
On signale 30 galgos en ce moment dans une perrera mais ce sont toutes les perreras qui sont concernées, 12 autres dans la perrera de Mairena-Seville, perrera qui se dit protectora mais balance les Galgos et les Pods au premier chasseur qui arrive et qui euthanasie régulièrement. Il y a peu un des Galgos a été sorti du chenil par un employé avec une fracture ouverte .... il n'est pas revenu
En ce moment des urgences j'en ai plein ma boîte aux lettres, tellement que je n'arrive plus à les diffuser .... HELP !
Et que dire de ces transports de la honte "justifiés" du côté espagnol par une situation ingérable sur le terrain, une situation "récupérée" de l'autre côté par un opportunisme intéressé

Le sauvetage n'est pas la seule solution et cela ne résoud pas le problème de fond. Oui il faut sauver ces Galgos ou du moins une partie d'entre eux mais il s'en sauve sur l'Europe et les Etats Unis 2500 ...... et ils sont 50.000 à mourir chaque année.
Il faut travailler le problème sur la forme (les sauvetages) mais SURTOUT sur le fond en allant attaquer les galgueros sur leur propre terrain non pas pour les délester des Galgos dont ils ne veulent plus mais pour exiger des pouvoirs politiques que cela change et cela au côté des espagnols
Je ne parle même pas des moqueries d'un certain Directeur de Cabinet de Zapatero qui a poussé l'humour, car j'ose espérer que c'était de l'humour, jusqu'à remercier une présidente d'association pour son travail de sauvetage des Galgos de son pays.
Je trouve déplorable que lorsque les espagnols demandent que les associations européennes apposent juste leur signature sur une action liée aux Galgos il n'y ait que 4 plampins pour suivre! Les espagnols sont parfois écoeurés, en ce qui me concerne je le suis souvent ....

Ce blog qui est né il y a deux ans a révélé pas mal de choses et a donné pas mal d'opportunités de mises en place d'actions .... la perrera de Puerto Real, des affaires sulfureuses disséquée sur ce blog, des contacts de grandes organisations, les moyens de participer à des actions avec des gens comme Hammerstein, des affaires de trafic de Galgos .... RIEN ... QUEDALE ...., personne n'a relevé le fait que ce blog pouvait être un outil important pour des actions communes, complémentaires et solidaires du sauvetage de Galgos alors quand il y a un président qui lance son message moi je dis CHICHE ... CAP OU PAS CAP ? parce que le temps n'est plus aux mesquineries, parce qu'il y a 50.000 Galgos en sursis qui attendent une seule chose .... ACTION !

OUI ...... il faut combattre l'adversaire sur son propre territoire et mener des actions politiques en espagne mais également chez nous et encore auprès de la CE
OUI ...... il faut continuer à sauver des Galgos mais de manière ETHIQUE autant du côté espagnol que chez nous. Un Galgo sauvé ce n'est pas un Galgo sorti de l'enfer espagnol pour rejoindre le maquis chez nous. Ils sont 50.000 à mourir chez eux et chaque Galgo qui passe la frontière ne doit pas être considéré comme une marchandise mais comme la mémoire précieuse de tous ceux qui ont été martyrisés en Espagne


GALGOS-ETHIQUE-EUROPE EST NE


GALGOS-ETHIQUE-EUROPE est l'outil exceptionnel qui permettra d'une part à toutes les associations de sauvetage européennes qui le désireront d'adhérer à la CHARTE GALGOS-ETHIQUE-EUROPE (qui sera traduite en plusieurs langues) et d'autre part de mettre en place des actions de poids dans le même esprit solidaire que celui qui les aura amenées à signer la charte pour pour une véritable éthique de sauvetage des Galgos



LA CHARTE GALGOS-ETHIQUE-EUROPE



Si vous souhaiter adhérer à cette charte, qui va être diffusée sur plusieurs supports, merci de bien vouloir nous le faire savoir en nous contactant par email à l’adresse suivante : info@galgos-ethique-europe.eu ou en cliquant sur le bouton "contact". Vous voudrez bien , mentionner votre NOM, PRENOM, ASSOCIATION ou REFUGE, un email de contact et éventuellement un téléphone, mentionnez nous également si vous désirez apparaître comme signataire de cette charte.
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article