posté le samedi 30 mai 2009 à 01:33

The Cat

 


 
 
posté le samedi 30 mai 2009 à 00:52

Ne nous laissez pas tomber !!!

Signez svp..merci!!

30 Millions d'Amis a mis en ligne une pétition pour faire cesser le martyr

des lévriers galgos et podencos d'Espagne.

Si ce n'est déjà fait, il faut aller la signer,

vous, vos amis, les amis de vos amis.

 

ENSEMBLE AGISSONS!!!!

 

lien de la pétition : http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/petitions/signer-petition/petition-signature/18.html

 

 

 

 


 
 
posté le samedi 30 mai 2009 à 00:41

LA Féria de Nimes

Féria de Nîmes

Du 27 mai au 1er juin 2009 aura lieu

la Féria de Nîmes

 

beaucoup de taureaux vont être massacrés

et cela se passe chez nous, en France!!

A quand l'interdiction ?

 

 

féria

 

La tauromachie est l’art scélérat et vénal de torturer et de mettre à mortdes animaux selon des règles en public.

Elle traumatise les enfants et les adultes sensibles.

Elle aggrave l’état des névropathes attirés par ces spectacles.

Elle dénature les rapports entre l’homme et l’animal.

Elle est la fête de la douleur et de la mort.

En cela elle constitue un défi majeur à la morale, à l’éducation, à la science et à la culture.

(alliance anticorrida loi 1901)

 

 

tauromachie

A quand la fin de cette violence inutile ?

 

 

tuerie

 

 

quelques sites :

http://www.anticorrida.com

http://www.allianceanticorrida.fr/index.html

 


 
 
posté le samedi 30 mai 2009 à 00:28

Une bien belle histoire

La tigresse et les petit cochons

Une tigresse adopte des petits cochons.......

 

Il y a parfois, au sein du règne animal, des comportements que nous sommes bien incapables d’interpréter.
Cette jolie histoire d’une tigresse qui adopte des petits cochons est digne d’un conte de noël.

Dans un parc zoologique de Californie, une tigresse a mis au monde des triplés.
Malheureusement, en raison de complications pendant la grossesse, les nouveau-nés sont arrivés prématurément.
Très faibles et d’un poids largement inférieur à la normale, les petits sont morts peu de temps après leur naissance.

Privés de ses petits, la mère a commencé à sombrer dans la dépression.

Malgré tous les soins, le personnel n’arrivait pas à faire sortir la tigresse de sa léthargie.

 

Craignant qu’elle se laisse mourir de chagrin, la direction a essayé de trouver des petits orphelins.

D’après les vétérinaires, la femelle faisait une grave dépression postnatale.

La direction fit donc le tour de tous les parcs du pays à la recherche de jeunes tigres.

Mais aucun zoo ne possédait de nouveau-nés.
Un cas similaire s’était produit dans un zoo chinois quelques années auparavant et une solution incroyable

 avait permis le rétablissement de la mère.


S’inspirant des Chinois, les Américains ont amené à la tigresse des petits cochons.

maman tigresse

 

Les affublant d’un déguisement de tigre, ils les déposèrent près de cette mère à l’instinct maternel très développé.


Contre tout attente, la maman adopta aussitôt les petits cochons roses au costume rayé.

 

bébé cochon et maman tigresse

 

Comme on peut le voir sur les photos, la petite famille se prodigue câlins et caresses.

 

 

Le déguisement est-il un facteur qui a permis de faciliter l’adoption ?

C’est douteux car seule l’odeur permet à une mère de reconnaître ses petits.
Et justement, un cochon ne sent pas le tigre.

bébé et maman

 

 

Vice versa, on peut être étonné de constater que les petits porcelets aient aussi vite crié « maman ».

une grande famille



Cette belle histoire gardera sa part de secrets.

Qu’adviendra t-il de cette belle harmonie familille quand les cochons vont grandir ? 

 

V.B (22.11.2006)

 

 

contact : lisbeth@galgosfance.info

 


 
 
posté le vendredi 29 mai 2009 à 22:17

Russie: la petite Natacha va devoir apprendre à vivre avec les humains

Publié le 27 mai 2009

 

 

Des agents de la protection de l'enfance ont découvert à Tchita (Sibérie orientale) une fillette de cinq ans qui a été "élevée par plusieurs chiens et chats" et ne parle que le "langage des animaux", a annoncé mercredi la police locale.

 

La fillette a été trouvée dans un appartement délabré où ses parents et grands-parents vivaient également mais ne s'occupaient pas d'elle. Elle n'était jamais autorisée à sortir, n'a jamais appris à parler et cherche à communiquer en aboyant.

"Pendant environ cinq ans, elle a été élevée par plusieurs chiens et chats, et n'est pas sortie une seule fois", a indiqué la police de Tchita dans un communiqué.

 

Lorsqu'elle a été découverte, elle "se jetait sur les gens comme un petit chien". "Durant toutes ces années, elle n'a appris que le langage des animaux", a ajouté la police, précisant cependant qu'elle comprenait le russe sans le parler.

 

La petite fille a été placée dans une institution où elle reçoit une aide médicale et psychiatrique. Mais selon la police, elle "saute contre la porte et aboie" lorsque le personnel soignant quitte la pièce.

 

"La fillette ne mange pas avec une cuillère, elle la met de côté et elle lape", a raconte une responsable de cette institution, Nina Emeltchougova, à la chaîne de télévision russe Rossia.

Selon la chaîne, la famille de l'enfant vivait pratiquement isolée dans leur appartement.

 

"Ces voisins sont vraiment asociaux. Ils ne sortent que la nuit, pour ne rencontrer personne", a dit une des voisines, Nina Novikova, sur la famille.

 

Le communiqué de la police a surnommé la fillette "Mowgli" d'après le personnage du Livre de la jungle.

 

En mars, le président russe Dmitri Medvedev avait appelé à agir d'urgence pour mettre fin aux violences à l'encontre des enfants. Il avait affirmé que 760.000 enfants en Russie vivaient dans des "conditions socialement dangereuses".

Source: AFP

 

 

 

 

Publié le 28 mai 2009

 

 

©2009 AFP (Denis Gukov)

La fillette de cinq ans découverte glapissant et sautant comme un chien dans un taudis lundi en Sibérie, joue au contact des enfants, mais ne parle pas et se comporte comme un animal, racontent les spécialistes qui l'ont prise depuis en charge.

 

L'enfant, délaissée par son père et ses grands-parents qui vivaient pourtant sous le même toit dans un appartement délabré de Tchita, a surtout grandi au contact des animaux de la famille, chiens et chats, dont elle a copié le comportement.

 

 

Lorsqu'elle a été découverte, elle "se jetait sur les gens comme un petit chien" et ne communiquait qu'avec "le langage des animaux", a raconté la police locale.

 

Placée dans une institution, où elle reçoit une aide médicale et psychiatrique, l'enfant, qui n'était quasiment jamais sortie dans la rue, découvre la vie en société mais continue de reproduire des schémas comportementaux très ancrés.

 

"Elle ne mange pas avec une cuillère, elle la met de côté et elle lape", a raconté une responsable de l'établissement, Nina Emeltchougova, à la chaîne de télévision russe Rossia.

 

"Elle imite dans les jeux ce qu'elle voit (...) Elle était plus au contact des animaux que des humains", a ajouté un autre collaborateur de l'institution cité par l'agence Interfax.

 

Ce dernier se refuse toutefois à voir en elle un "enfant animal". "Ce n'est pas Mowgli", dit-il, en référence à l'enfant recueilli et élevé par les loups dans le "Livre de la jungle" de Rudyard Kipling.

 

"Natacha s'était très bien adaptée, elle marche, ses manifestations comportementales de "chiens et de chats" sont épisodiques. Elle montre comment mettre une casserole sur un réchaud et allumer le gaz", ajoute-t-il.

 

Selon les médecins qui l'ont examinée, l'enfant ne connaît pas de retards graves dans son développement psychique. Physiquement, elle a en revanche l'apparence d'un enfant de deux ans.

 

"Tout va bien (..) D'autres examens médicaux vont être menés mais elle est en bonne santé. Le seul problème, c'est qu'à cinq ans elle ne parle pas. Nous ne savons pas pourquoi", a déclaré la directrice de l'institution, Tatiana Missnik, à l'agence Ria Novosti.

 

Après la découverte de l'enfant, le père, 27 ans, a reçu une amende pour négligence parentale et la mère, 25 ans, qui vit ailleurs avec un autre enfant, un avertissement, a annoncé la police locale.

 

L'homme est apparu hagard, en survêtement, sortant de chez lui pour aller répondre aux questions de la police dans une fourgonnette, selon des images de la télévision russe.

 

L'appartement dans lequelle la famille vivait ressemble à une décharge, un cadre de vélo, des vieux journaux, une gazinière à moitié éventrée, des gamelles s'entassant d'une pièce à l'autre, selon ces images. "Attention, chien dangereux", peut-on lire sur la porte d'entrée.

 

Pour la petite fille, le chemin de la socialisation s'annonce long même si les médecins qui la suivent se veulent confiants.

 

"Espérons qu'elle retrouvera une vie normale", relève le directeur adjoint de l'Institut psychiatrique Serbski à Moscou, Evgueni Makouchkine, soulignant que le développement psychologique de ces enfants, souvent traumatisés, s'avère très compliqué.

 

"A cet âge, tous les centres moteurs du langage se développent, de même que ceux agissant sur l'intellect, l'attention et la mémoire. Il va falloir un puissant programme d'accompagnement de la fillette", a-t-il ajouté.

 

Le cas de Natacha n'est pas isolé. Depuis 2003, une dizaine d'histoires similaires ont été recensées en Russie. Les enfants, maltraités ou délaissés, ne savaient marcher qu'à quatre pattes, mordaient ou miaulaient.

 

source: http://actualite.aol.fr/actualite-insolites/une-fillette-elevee-par-des-chiens/article/20090527104946195477622

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article