posté le mardi 24 novembre 2009 à 16:44

petit chat



 

 Petit chat qui avait été trouvé comme tant d'autres, maintenant il est dans une bonne famille je lui souhaite tout le bonheur possible.
 


 
 
posté le mardi 24 novembre 2009 à 16:37

POURRIONS NOUS VIVRE SANS ANIMAUX ?

Ils ressentent la faim , la soif , la douleur, mais n 'ont ni la raison , ni la parole.

Exploites, maltaités, gavés, broyés, harponnés, consommés, experimentés, toréés, chassés, pechés, piegés, electrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonés , meprisés ...
Niés , à poils , à plumes , à écailles .
LES ANIMAUX .la derniere des minorités ...:

"L 'HUMAIN" ( l homo industrialis ) pourrait - il vivre SANS EUX..,,,,,,,??????

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. Pishu  le 24-11-2009 à 16:41:19  (site)

Sans animaux de compagnie: oui, facilement... Mais pour les autres, dans la nature, ils sont indispensables à l'équiblibre du cycle de la vie sur Terre.

 
 
 
posté le vendredi 20 novembre 2009 à 16:01

Simon, podenco

Simon est un podenco très gentil qui est depuis 4 ans au refuge.

 

 


Il est arrivé chiot et est maintenant adulte , il est très bon, tranquile et très sociable en plus d'être obéissant.

Il pèse environ 12 kilos et est

 

 

de taille moyenne, il a environ 5 ans

 

A l’adoption sous l’association Galgos France


 http://www.galgosfrance.net/formulaire-d-adoption.html

 

Famille d’accueil :

http://www.galgosfrance.net/famille-d-accueil.html

 

 Pour me contacter : lisbeth@galgosfrance.info

 


Commentaires

 

1. schelby  le 21-11-2009 à 18:35:42  (site)

Il est très mignon!
Lui aussi a sa chance!
Ne t'inquiète pas, j'espère que tout se passe bien et tu sais c'est normal on a un vie non virtuelle!
Bonne soirée bisous

 
 
 
posté le vendredi 20 novembre 2009 à 15:45

Pétition contre la mise à mort des chiens en Espagne

http://www.lapetition.be/en-ligne/contre-la-mise-a-mort-des-chiens-...
 


Même si vous êtes au courant de la misère des lévriers en Espagne, signez et diffusez autour de vous. Nombreux sont ceux qui ignorent encore cette dramatique situation!
Merci.

 

LA GRANDEUR D'UNE NATION SE MESURE A LA FACON DONT ELLE TRAITE SES ANIMAUX - GHANDI

L’ESPAGNE ce qui s'y passe nest pas digne d un pays de l'UE et ceux qui ferment les yeux la dessus non plus

CECI DOIT CESSER


HONTE A L ESPAGNE............ET DIRE QUE C EST UN DES PAYS D EUROPE OU ON SE SENT BIEN....QUAND ON VOIT CA, L IMAGE EST TOUTE AUTRE ET FAIT FROID DANS LE DOS, DONNE MAL AUX TRIPES.

 REGARDEZ LEURS MAINS PLEINES DE SANG L’ESPAGNE :

l enfer des galgos, ...pensez y lorsque vous irez en vacances dans ces pays tortionnaires
je diffuserais cet article tant que j'y verrais venir des nouvelles personnes qui decouvrent leur enfer L’ESPAGNE

Le malheur des Galgos c'est qu'ils ne valent rien mais rapportent beaucoup: le secteur de la chasse en Espagne génère 4.808 millions d'euros, emploie 225.000 personnes et génère 1,5 millions de salaires et ce juste pour la saison de chasse, une situation qui justifie que chaque année quelques 50.000 Galgos meurent de manière atroce!"


GALGOS : AGISSONS

[http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-17626770.html]


 : COMMENT PARTICIPER Connaissez-vous le sort réservé par les chasseurs espagnols à ces MILLIERS de Galgos et Podencos chaque année en Espagne? Torturés et tués dans des conditions effroyables dans un pays d'Europe où les lévriers n'ont même pas le statut d'animal de compagnie ce qui est désastreux pour eux ( ils sont considérés comme chiens de travail et donc éliminés pour la plupart en fin de chasse dans des conditions atroces) Un massacre, chaque année renouvelé et entretenu grâce à des élevages (crias) qui réalimentent un marché réservé à ces "malades mentaux" que sont pour beaucoup d'entre eux les chasseurs espagnols. Selon une coutume archaique, ces derniers se prétendent liés à leur chien par un code d'honneur qui les autorise, si leur chien les déçoit dans ses fonctions de chien de chasse, à laver leur honneur en les torturant ! >>> pendus à un arbre quand ce n'est pas sur la façade de leur maison, brûlés vifs à l'acide, jetés au font d'un puit sec, écorchés vifs trainés derrière une voiture, les pattes ou la truffe coupées au sécateur etc .... quand on sait que ces chiens attachés court en plein soleil ou dans le noir d'une cave ne sont nourris (pain et eau) et abreuvés que tous les 3 jours on comprend qu'ils puissent ne plus être performants pour la chasse en très peu de temps. On ne parle pas de cas isolés mais de MILLIERS de chiens ainsi sacrifiés chaque année. Quelques vidéos à voir (certaines images sont dures mais il faut avoir le courage de les voir)

Arlo Galgo adopté - Holocaust

Que deviennent les autres, ceux qui en fin de période de chasse sont abandonnés? Ils seront "acheminés" vers des perreras. Les perreras sont des refuges municipaux que l'on pourrait qualifier de couloirs de la mort puisque la seule issue des Galgos et de leurs compagnons d'infortune est l'euthanasie, à peu près sous 2 à 3 semaines, et ce sans aucune démarche d'encouragement à l'adoption. Il va sans dire que vu ce qui les attend on ne va pas se donner la peine de soulager leurs derniers instants de vie: ils seront maltraités, mal nourris, vivant dans leurs excréments, quelquefois même dans certaines perreras pourra-t-on voir des pitbull mélangés aux Galgos ou autre petit chien, un moyen peut-être d'économiser quelques euthanasies. Une perrera, celle de San Lorenzo de El Escorial Des milliers de chiens, chaque année, dont les Galgos constituent le plus grand nombre, qui meurent gazés ou euthanasiés

 


 
 
posté le vendredi 20 novembre 2009 à 15:39

Jessy, galga 6 ans environ

Jessy a aussi été laissée au refuge dans le lieu où les chiens sortent se promener, elle est très bonne et tranquile, nous pensons à son comportement qu'elle est un peu âgée, elle a des problèmes de peau.


 Elle est très bonne, sociable, même si au début elle avait très peur et ne s'approchait pas, maintenant elle est tout le temps à côté de nous quand nous allons la voir.

 

elle semble être une chienne qui a été très maltraitée toute sa vie, Jessy mérite de trouver quelqu'un qui lui montre ce que sont l'amour et les caresses.


Elle a environ 6 ans et pèse dans les 17 kilos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’adoption sous l’association Galgos France


 http://www.galgosfrance.net/formulaire-d-adoption.html

 

Famille d’accueil :

http://www.galgosfrance.net/famille-d-accueil.html

 

 Pour me contacter : lisbeth@galgosfrance.info

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article