posté le dimanche 15 novembre 2009 à 17:56

Parchito : en route vers le bonheur

PARCHITO ADOPTE VERS DES JOURS HEUREUX

 

 

Son histoire :

 

MERCI à tous les gens qui ont aidé économiquement, physiquement et moralement pour que Parchito aille mieux.

Il a encore besoin de soins vétos donc si des personnes veulent continuer à donner, elles le peuvent.
Il va encore avoir des analyses la semaine prochaine !

  lors de sa capture

 

 maintenant

 

 une grande différence

 

  aujourd'hui

 

 

Cette malheureuse galga est en fait un "monsieur" prénomé PARCHITO (lire son histoire)

 Parchito est en quarantaine dans une pension, car il souffre d'une forme de gale très contagieuse et ne peut être mis en contact avec aucun autre animal.

 

Mais il reprend des forces et ne ressemble déjà plus du tout au loulou monstrueux qu'il était il y a peu!

 

 contact : lisbeth@galgosfrance.info

 

 

 

Attention : photos très dures

 


On est en droit de se poser des questions :

Mais que fait le gouvernement espagnol contre ça !!!!!

 

 


Sos en mail d'il y'à qq jours : (traduit de l'espagnol)

Il ne savait pas ou la mettre encore jusqu'à quand nous avons avant qu'ils ne la prennent ? (j'attends).

Ils traitent ainsi les chiens en Espagne , dans ce cas c'est une galga. hé oui, pour Zapatero et compagnie ceci n'est pas de la maltraitance, non, est que c'est un animal ?

nous avons beaucoup d'imagination.


Qui nous ferment les frontières et ne laissent pas nos chiens voyager à l'étranger, pour voir ce que nous faisons. Quel honte ce pays, quel honte de peuples. Dans le Peuple de la Cazalla (Séville) En ce moment ils essayent de la dégager. Qu'est-ce qui c'est passé ? allons savoir. J'espère qu'ils la prenne et vite .

Ceci date de qq jours entre temps cela a fait le tour en mailling et voici la suite :(via mail )( récit d'une bénévole de Cuenca)

Ça a été hier un jour dur et long mais il a été pris enfin grâce à plusieurs collaborateurs (Lydia et autres) Jero, Mª Carmen et moi .
Ma grossesse fait que cela me freine dans la disponibilité physique mais j'ai reçu une grande aide de mes compagnons et nous avons pu la prendre avec facilité.
Déjà celle-ci est chez le vétérinaire en attendant qu'ils lui fassent les premières analyses et un premier diagnostic.
Merci merci pour les nombreuses aides offertes, elle commence maintenant un chemin lent de récupération et accueil postérieur et/ou adoption.

Silvia de Valence (mamapastora) a été la première à s'offrir pour s'occuper de cette petite tellement maltraité.

Elle a fait un mailling pour faire une chaîne SÉVILLE - VALENCE et est traitée avec urgence par le vétérinaire qui s'occupe de ses cas.
On va avoir besoin de transport privé (DÉJÀ Q CELLE-CI TRÈS FAIBLE) et contribution économique pour parvenir à sortir à PARCHITO de la gravité dans laquelle il est trouvé.

Celui-ci est mon numéro de compte pour les contributions économiques. 2106 0638 16 1002013531 MACARENA NUÑEZ RODRIGUEZ INDIQUER PACHITO ET VÔTRE EMAIL POUR CONFIRMER.

Je vous demande et m' excuse dans mon retard en réponses à vos appels, je réponds par email pour diminuer des frais. Beaucoup grâce à tous, j'ai maintenant l' espoir que cet animal parvient à être un certain jour heureux et ne passe pas comme cette petite avec la patte cassée.

UNISSONS NOS FORCES NOUS RESTONS EN CONTACT. MACA ( de cazalla-sevilla)

http://sosgalgosendetress.monalliance.net/le-calvaire-des-chiens-et-des-chats-en-espagne-f7/est-ce-bien-un-chien-t2091.htm

Présidente Association Salvanimal-France
salvanimal-france@neuf.fr
www.salvanimal-france.com
Forum chiens et chats d'Espagne
http://sosgalgosendetress.monalliance.net/
Aide aux Galgos d'Espagne
www.galgosfrance.net



 
Pour cette pauvre galga, unissons nous et aidons à son sauvetage.



 

 

Pour me contacter : lisbeth16@live.fr

PARCHITO ADOPTE VERS DES JOURS HEUREUX
 


Commentaires

 

1. schelby  le 17-11-2009 à 20:12:38  (site)

Mon pauvre toutou!

 
 
 
posté le lundi 09 novembre 2009 à 16:31

Grippe H1N1: la vaccination de la population débute jeudi

La ministre de la santé Roselyne Bachelot a lancé lundi la deuxième vague de la vaccination contre la grippe H1N1 qui concernera à partir de jeudi toute la population, alors que la première vague, en direction des personnels de santé, a rencontré à ce jour un faible succès.

 

La ministre a appelé une nouvelle fois à se faire vacciner, soulignant devant la presse que "se protéger c'est aussi protéger les autres". Elle-même se fera vacciner dès jeudi, "pour donner l'exemple".

Le directeur général de la santé Didier Houssin -qui se fera vacciner aussi "dans les jours qui viennent"- a rappelé que les décès intervenaient "principalement chez les sujets jeunes" et que cela devait être "une incitation très forte à vaccination".

 

Mme Bachelot a relevé que plus de 80.000 personnels de santé s'étaient fait vacciner, soit seulement 10% des effectifs, alors que la vaccination leur est offerte depuis le 20 octobre. Un chiffre qu'elle a jugé "encourageant" mais "insuffisant", et que M. Houssin a estimé "faible".

 

"L'enjeu est d'éviter de prendre le risque de transmettre le virus à un de leurs patients", a souligné la ministre, rappelant que si l'on est contaminé "on peut commencer à être contagieux avant d'en présenter les symptômes".

 

Mme Bachelot a par ailleurs appelé les professionnels de santé au "sens du devoir civique" pour aider à faire fonctionner les 1060 centres de vaccination, y compris le soir et le samedi, puisque la campagne s'élargira à partir de jeudi à l'ensemble de la population, selon un ordre de priorité. La réquisition, légale, devrait être "exceptionnelle", selon M. Houssin.

 

Seront concernés au premier chef l'entourage des enfants de moins de 6 mois, qui ne peuvent se faire vacciner, les professionels de santé non encore vaccinés, et les personnes fragiles (pathologies chroniques respiratoire, cardiaque, diabète...).

 

Au total, outre les personnels de santé, ce sont "plus de six millions de personnes qui seront invitées à se faire vacciner", a dit la ministre.

 

Toutes recevront un bon de vaccination, en cours d'envoi.

 

"Très prochainement", viendra le tour des femmes enceintes, considérées comme à risque mais pour lesquelles un vaccin sans adjuvant n'est pas encore sur le marché. Selon le directeur de l'agence du médicament (Afssaps) Jean Marimbert, l'évaluation du vaccin non adjuvanté produit par Sanofi-Pasteur pourrait se terminer "d'ici le début de la semaine prochaine", pour une vaccination fin novembre.

 

Viendront ensuite les enfants de 6 à 23 mois, puis ceux d'âge scolaire, à partir du 25 novembre, comme l'a annoncé dimanche le ministre de l'éducation Luc Chatel.

 

Les enfants du primaire se feront vacciner dans les centres de vaccination, et ceux des collèges et lycées dans leurs établissements, par des équipes mobiles.

 

Mme Bachelot a réaffirmé qu'"aucun enfant ne sera vacciné sans l'accord explicite de ses parents".

 

Enfin, viendra le gros de la population (39 millions de personnes), soit les personnes âgées et les moins de 65 ans sans facteurs de risque, qui pourront se faire vacciner "quand les quantités de vaccin seront suffisantes, sans doute avant la fin de l'année".

 

Les éventuels effets indésirables peuvent être déclarés sur le site de l'Afssaps.

 

Aucun effet grave n'a été détecté après l'administration des 50.000 premières doses, a indiqué lundi l'agence du médicament.

 

Une campagne de communication débute lundi, avec un spot télé de 50 secondes sur toutes les chaînes hertziennes, le câble et la TNT, sur le thème "la meilleure protection c'est la vaccination", un spot radio et une annonce presse.

 

 


 
 
posté le lundi 09 novembre 2009 à 16:24

Australie: un cambrioleur s'endort sur son "lieu de travail"

Un cambrioleur australien apparemment épuisé a été retrouvé endormi sur son "lieu de travail" alors qu'il tentait de fracturer la serrure de la porte d'entrée d'une grande surface à Perth (ouest), a annoncé la police locale.

 

L'homme, agé de 35 ans, a été appréhendé alors qu'il dormait du sommeil "du juste", dimanche matin, devant l'une des portes d'entrée de la grande surface.

Dans une de ses mains, se trouvait le bout d'un fil métallique utilisé comme crochet, l'autre bout se trouvant dans la serrure, a précisé le porte-parole de la police Samuel Dinnison.

 

Après avoir trouvé des clefs de voiture sur lui, les policiers ont saisi à l'intérieur du véhicule garé à proximité une grande quantité de médicaments dérobés auparavant dans une pharmacie.

 

"Il a apparemment eu une longue nuit et cela l'a complètement épuisé", a commenté laconiquement Samuel Dinnison.

 

L'homme a été inculpé de conduite sans permis, de cambriolage et de tentative de cambriolage.

 

 


 
 
posté le jeudi 05 novembre 2009 à 16:55

Femme et chatte

 

Elle jouait avec sa chatte,
Et c'était merveille de voir
La main blanche et la blanche patte
S'ébattre dans l'ombre du soir.

Elle cachait - la scélérate ! -
Sous ces mitaines de fil noir
Ses meurtriers ongles d'agate,
Coupants et clairs comme un rasoir.

L'autre aussi faisait la sucrée
Et rentrait sa griffe acérée,
Mais le diable n'y perdait rien...
Et dans le boudoir où, sonore,
Tintait son rire aérien,
Brillaient quatre points de phosphore.

 

Paul VERLAINE   (1844-1896)

 


Commentaires

 

1. Schelby  le 07-11-2009 à 19:09:39

C'est très beau!
Bonne soirée bisous

2. Cleo  le 01-12-2009 à 22:08:43  (site)

Un grand merci à toi pour eux. Heureusement qu'il y a des gens comme toi.
Bisou gros smiley_id117194

3. Cleo  le 01-12-2009 à 22:11:07  (site)

Je te mettrai en lien dès que j'aurai le temps. Et j'ai voté pour ton blog, chose qu'en général je ne fais jamais.

 
 
 
posté le mercredi 04 novembre 2009 à 16:49

Olivia, une brave chienne qui vous attend


 Olivia, croisée mastine et labrador, 8 ans environ, 30 à 35 Kilos

 son histoire :

Elle a été laissée attachée ce WE à la porte du refuge en plein soleil, elle avait soif et était apeurée, nous ne pouvons pas prendre un chien de plus et ne savons pas où la mettre, nous pouvons juste essayer de lui trouver un accueil et lui mettre de l'eau et de la nourriture sous l'olivier où elle se trouve depuis son abandon... Je lui ai enlevé la corde mais la pauvre reste là à attendre celui qui l'a laissée, elle est super affectueuse, un peu peureuse. Elle semble âgée et ils doivent s'être lassés de lui faire faire des petits, elle a le poil bien entretenu, ce n'est donc pas une chienne trouvée dans la rue, ils l'ont laissée là volontairement parce qu'ils se sont lassés d'elle...



A l’adoption sous l’association Galgos France


 http://www.galgosfrance.net/formulaire-d-adoption.html

 

Famille d’accueil :

http://www.galgosfrance.net/famille-d-accueil.html

 

 Pour me contacter : lisbeth@galgosfrance.info

 


Commentaires

 

1. Schelby  le 07-11-2009 à 19:08:44

C'est triste de voir ça, pauvre poupée!
Bien sur elle attend mais pourquoi son maitre la laissé!
Elle n'est pas tatouée?

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article