posté le mardi 21 décembre 2010 à 17:29

J-3

Plus que 3 petits jours avant .....

 

La venue du Père Noel ......

 


 
 
posté le mardi 21 décembre 2010 à 14:50

malgré cette période de fête, il y a toujours autant de maltraitance

Dans la commune de Peyrat-le-Château (87), la Fondation 30 Millions d’Amis – sur décision judiciaire – a saisi une centaine de chiens, dont de nombreux chiots, détenus dans des conditions déplorables.

 

136 cockers d’un élevage de Haute-Vienne, malades et faméliques, ont été confiés à la Fondation 30 Millions d’Amis sur réquisition du parquet de Limoges (87) et décision préfectorale (17/12/10). Les animaux, âgés de 5 mois à 10 ans, étaient enfermés à l’intérieur de voitures et de caravanes. Une vingtaine de chiens était entassée dans un chalet de 12 m². Les conditions sanitaires étaient déplorables, non conformes à la réglementation qui encadre les élevages canins.

 

Les yeux crevés

C’est une sinistre situation qu’ont découvert les autorités à leur arrivée. Les chiens, dont certains n’avaient aucun accès à l’eau ni à la nourriture, souffrent de maladies et d’infections aux oreilles et aux yeux. Beaucoup sont dans un état de maigreur extrême, une petite chienne a l’une des pattes sectionnée. Certains ont même les yeux crevés... Les mauvais traitements sont évidents.

La saisie des chiens s’est faite sous l’autorité des gendarmes d’Eymoutiers (87), de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) de Haute-Vienne et en présence de Jean-François Legueulle, Délégué général de la Fondation 30 Millions d’Amis. L’intervention a duré près de 10 heures.

 

Plainte de la Fondation

Les animaux ont été accueillis dans divers refuges de la Fondation Assistance aux Animaux, dans l’attente de la décision du TGI de Limoges qui doit prochainement statuer sur une confiscation définitive au profit de la Fondation 30 Millions d’Amis. Le cas échéant, les animaux seront proposés à l’adoption après un suivi vétérinaire : « Il faudra au moins un mois pour que les chiens se remettent, confirme Martine Attali, bénévole au refuge de Villevaudé (77), qui en a recueilli une quarantaine. Ils sont faibles et déshydratés, et nécessitent des soins d’urgence. »

 

Une plainte a été déposée par la Fondation 30 Millions d’Amis à l’encontre de l’éleveuse, pour mauvais traitement et abandon. Elle encourt pour ces faits une peine de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende (art 521-1 du Code pénal), ainsi qu’une interdiction – qui peut être définitive – de détenir des animaux.

 

 


 
 
posté le dimanche 19 décembre 2010 à 14:47

Mea culpa !!!

Depuis quelques jours,

j’ai délaissé mon blog,

Mais pas intentionnellement.

De gros soucis dans mon travail

M’ont fait prendre un peu de recul

Le  temps de la réflexion étant enfin terminé,

Je vais revenir en force sur mes écrits et post,

Même si les fêtes de fin d’année approchent à grands pas

Je ne manquerai pour rien au monde

De venir vous faire un petit coucou tous les jours.

Entre créations, articles, les animaux, la vie en générale

Un grand nombre de sujets sera traité.

Je vous souhaite à tous

Une très bonne fin de dimanche

Et dans 6 jours,

Nous aurons le plaisir de voir

L’émerveillement de tous les enfants

Découvrant leurs cadeaux sous le magnifique sapin. 

 

   
 


Commentaires

 

1. 472481  le 19-12-2010 à 18:51:37

Bonsoir ma grande,
c'est bien pour toi si tu a pu régler tes soucis au boulot, tu vas nous revenir en pleine forme.
Je te souhaite une bonne soirée.
Gros bisous
Nanou

2. lisbeth16  le 19-12-2010 à 19:16:49  (site)

coucou Fanou
non mes problèmes au boulot ne sont pas réglés mais je pense que mes employeurs vont le comprendre très vite, finie les heures en plus, les achats sur mon temps libre, le boulot rapporté à la maison car pas assez de temps au boulot 4 heures le matin n'est pas assez pour faire toute la compta et le secrétariat d'une entreprise, surtout quand il faut tout gérer
mais bon je vais essayer de passer les fetes tranquilles et je verrai pas la suite la décision à prendre.
passes une bonne soirée et gros bisous

3. felins  le 20-12-2010 à 01:38:59  (site)

Hello! ma belle! te voilà revenue! tant mieux! je commençais à m'inquiéter de ne pas avoir de news! bizes

4. undeuxtrois  le 21-12-2010 à 02:18:15  (site)

Merci beaucoup pour ton message dans mon tagboard. J'ai mis du temps à réagir car il n'y a pas de notification pour les mesg du tagboard.

Très joli, ton blog. Je repasserai souvent.

Bonnes fêtes et bisous ! Je vois que le petit chat noir te plaît aussi. Il ronronne et miaule et me tient compagnie ici aussi. J'ai trois chats Sourire

 
 
 
posté le dimanche 19 décembre 2010 à 14:31

Pourquoi ce sont toujours les animaux qui trinquent de la betise humaine ?

Enervée par une dispute conjugale, elle jette son chien du 3ème étage


 

Mercredi, un peu avant minuit, ce couple domicilié à Béziers, dans l’Hérault, venait de se disputer, alors qu’il était sous l’emprise de l’alcool.

 

Par malheur, le chien de la compagne est passé entre les jambes de sa maîtresse.

Cette femme, âgée de 37 ans, a failli tomber.

 

Elle a alors passé ses nerfs sur son griffon, révèle Midi Libre.

 

Elle s’est saisie du pauvre animal, avant de le jeter par la fenêtre de l’appartement situé au 3ème étage.

 

Le griffon a été blessé au niveau des pattes et du train arrière.

 

Sa maîtresse s’est retrouvée en cellule de dégrisement avant d’être placée en garde à vue dans les locaux du commissariat.

 

Elle est convoquée, le 3 février prochain, devant le délégué du procureur de la République de Béziers.

 


 
 
posté le dimanche 19 décembre 2010 à 14:22

Haute-Vienne : une centaine de chiens retrouvés dans des caravanes

La propriétaire de cet "élevage" a visiblement été dépassée par les évènements. Elle s'est retrouvée avec une centaine d'animaux sur les bras, découverts dans un état lamentable, en Haute-Vienne à Peyrat-Le-Château.

Des épaves de voitures en guise de niches

Les animaux étaient entassés dans une voiture (où 15 cockers adultes ont été trouvés), dans des épaves de véhicules et de caravanes à l'abandon. La plupart du temps sans eau, ni nourriture.

Complétement débordée

L'éleveuse semblait cependant très attachée à ses animaux, apprend-on dans le reportage de France 3.


Un membre de la Fondation Assistance aux Animaux raconte : "Elle s'est laissée déborder, comme bien souvent de toutes façons. Sur des prises de chiens en grand nombre comme ça, les gens se laissent déborder, les chiens se reproduisent entre eux, et puis c'est fini, c'est le chaos après. Il n'y a plus de soins, plus rien après, plus de suivi vétérinaire."

Charente Libre.fr précise que la propriétaire avait, semble-t-il, acquis un couple de ces chiens il y a une quinzaine d'années.

 

Les chiens ont été saisis en attendant une décision de justice, mais devraient être proposés à l'adoption après avoir reçu des soins vétérinaires.

L'éleveuse, elle, risque jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et 30 000 € d'amende pour "mauvais traitements" et "abandon".
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article