posté le dimanche 06 janvier 2013 à 16:42

création du 2 janvier 2013

hebergeur image

Je vous souhaite une

Très bonne journée  

 

Votre amie Lisbeth – Sélénia

 


 
 
posté le dimanche 06 janvier 2013 à 16:40

création du 26 décembre 2012

hebergeur image

Je vous souhaite une

Très bonne journée  

 

Votre amie Lisbeth – Sélénia

 


 
 
posté le dimanche 06 janvier 2013 à 16:37

création du 3 janvier 2013


hebergeur image

Je vous souhaite une

Très bonne journée  

 

Votre amie Lisbeth – Sélénia

 


 
 
posté le samedi 05 janvier 2013 à 19:27

Le radar Tronçon...

 Attention, un radar tronçon a été installé sur la D1000 a été installé, il se trouve juste après le rond point de Carrefour en direction d'Angoulème, faites bien attention car pas signalé bien sur, juste un indicateur de vitesse justa avant ...., je le sais pour prendre régulièrement cette route.....

 

 

 

 

Le radar tronçon infaillible ? Pas tant que ça !

 

 

 

Dernier né des dispositifs censés vous obliger à conduire dans les limites autorisées, le radar tronçon est à peine mis en place qu’il fait déjà polémique.

 

On vous explique pourquoi.

 

C’était censé être le must en matière de radar. Une machine infaillible, capable de détecter les plus malins des petits malins qui souhaitent dépasser la vitesse limite autorisée.

 

Et il faut bien reconnaître que le principe du radar tronçon est particulièrement vicieux : il détecte le passage des véhicules sur deux portions de route distantes de plusieurs kilomètres.

 

Le calcul du temps passé entre les deux permet de déterminer à coup sûr si un automobiliste est allé trop vite.

 

Le but avoué de la Sécurité routière : « lutter contre le comportement dangereux de certains conducteurs qui freinent à l'approche d'un radar fixe et ré-accélèrent après l'avoir dépassé. »

 

Un procédé contestable

 

L’initiative est peut-être louable, sauf que la fiabilité du dispositif est déjà remise en cause, quelques semaines seulement après la mise en place des premiers radars tronçons dans le Doubs, les Vosges, en Charente et en Loire-Atlantique.

 

Car d’après la loi actuellement en vigueur, le PV doit indiquer le lieu précis de l’excès de vitesse.

 

Dans le cas du radar tronçon, quel est ce lieu ?

 

Autre contestation possible : si les photos prises par le radar ne permettent pas d’identifier clairement l’identité du conducteur.

 

Dans ce cas, nul doute qu’un avocat tatillon – et ils sont nombreux ! – peut obtenir du tribunal une relaxe sur le plan pénal et une rétribution des points perdus.

 

Bref, pour l’infaillibilité, ce n’est pas encore tout à fait ça…

 

Que pensez-vous des radars tronçons ?

Les avez-vous déjà (malheureusement) expérimentés ?

 

 

 

 

 

http://www.infos-automobile.fr/actu-auto/

 


Commentaires

 

1. 472481  le 05-01-2013 à 19:53:21  (site)

Bonsoir ma grande,

je n'ai pas eue l'honneur dans trouver un sur ma route et espère bien ne pas en trouver vue le peu de fiabilité dont tu parle c'est un piège plus que pour la sécurité et une fois de plus remplir les caisses de l'état ça m'écoeure.
Je te souhaite une bonne soirée et un doux dimanche gros bisous douceur.
Ta petite soeur de coeur

Upload images

 
 
 
posté le samedi 05 janvier 2013 à 19:06

Éthylotests : fausse bonne idée, vraie arnaque ?

 

Cela donne à réflechir...

Article trouvé sur le net

 

 

Éthylotests : fausse bonne idée, vraie arnaque ?

 

 

 

 

 

La loi censée rendre obligatoire la présence d’un éthylotest dans tout véhicule n’en finit pas d’être critiquée.

 

Dernière polémique en date : la moitié des appareils actuellement sur le marché ne serait pas fiable !

 

Les éthylotests semblent décidément bien partis pour succéder aux fameux vaccins contre la grippe H1N1 au hit-parade des grands scandales de gaspillage.

 

Pour rappel, une loi souhaitée par le précédent gouvernement avait décidé de rendre obligatoire la présence dans chaque voiture de ces appareils censés permettre de vérifier son taux d’alcoolémie avant de prendre le volant.

Mais son application a été repoussée à mars prochain à cause d’un gros problème d’approvisionnement, laissant déjà apparaitre un certain amateurisme.

 

400 000 appareils retirés du marché…

 

Or, une autre polémique plus grave encore se répand depuis quelques jours.

C’est d’abord le magazine Auto Plus qui avait récemment remis en cause la fiabilité de certains éthylotests mis sur le marché.

Impression confirmée par Que Choisir, le spécialiste de la défense des consommateurs, qui en a mis 12 au banc d’essai.

Le résultat est pour le moins inquiétant, puisque la moitié d’entre eux ont été jugés défaillants, indiquant une alcoolémie inférieure à la barre limite des 0,5/l alors qu’elle la dépassait en réalité.

En clair, ces éthylotests – 3 chimiques et 3 électroniques – vous disent que vous pouvez conduire alors que vous n’êtes pas en état !

Heureusement, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) semble enfin prendre la mesure du problème, avec le retrait du marché de 400 000 appareils frauduleux, dont une majorité mise en vente sur Internet.

 

Faites-vous confiance aux éthylotests ?

 

Que pensez-vous de cette loi au regard de ces polémiques ?

 

 

 

 

Rédigé dans Actu auto

http://www.infos-automobile.fr/2013/01/ethylotests-fausse-bonne-idee-vraie-arnaque-.html#xtor=EPR-82

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article