posté le samedi 06 février 2010 à 22:12

Loire-Atlantique : Un chien brûlé à la cigarette

Pendant que Doumia se remet, le refuge se bat pour que les violences subies « ne restent pas impunies ».

 

Sa petite gueule est déformée. Sous son poil couleur sable, la peau est brûlée par les cigarettes. Son train arrière est affaissé et sa patte fracturée. Les deux vétérinaires qui ont eu à ausculter Doumia, très beau golden retriever de sept mois, n'ont pas manqué de le relever. Entre autres signes. « Fractures de la mandibule gauche, du bassin, nombreuses lésions cutanées de brûlures sur le thorax et l'abdomen, oedème et hématome sous cutané... »

Ce mercredi, dans les locaux du refuge Des animaux et des hommes, à Bouguenais, Doumia passe la plupart de son temps allongée. À la caresser, on mesure les souffrances endurées. Et pourtant, Corinne estime qu'elle s'est déjà requinquée. C'est dire dans quel état elle l'a trouvée...

Prostrée, amaigrie

C'était il y a une semaine. « On avait reçu un appel anonyme dénonçant des maltraitances sur un chien », se souvient cette salariée du refuge. Corinne s'est présentée à l'adresse indiquée. « Mon chien ? Mais il va très bien mon chien ! », lui a répondu le jeune propriétaire bien mis. Elle a vite observé le contraire. Prostré, l'animal ne pesait que douze kilos. « Il fallait l'emmener au plus vite », se souvient-elle. « Elle était tellement mal en point qu'on n'était même pas sûr de la sauver... » Par chance, le jeune homme accepte de signer l'attestation d'abandon. Corinne ravale sa colère et file chez le premier vétérinaire.

« On ne pouvait pas laisser passer ça ! »

Aujourd'hui, le jeune golden n'est plus sous morphine, mais toujours sous anti-inflammatoires. Il se remet doucement d'un long mois de violences. En attendant qu'il subisse plusieurs opérations lourdes, Corinne, elle, se bagarre. Dès lundi, une plainte a été déposée en gendarmerie. « On ne pouvait pas laisser passer ça ! »,estime aussi la présidente du refuge, Dominique Bacot. « Malheureusement, on le sait, la justice ne suit pas quand il s'agit de violences ordinaires subies par les animaux. Mais là, c'est du sadisme, de l'acharnement ! Il a fallu la jeter contre les murs pour la mettre dans cet état ! »

Depuis le temps qu'elles recueillent 300 chiens et chats par an, dans un sale état parfois, Corinne et Dominique n'ont jamais vu une procédure aboutir à une condamnation. Mais ces deux-là ne sont pas du genre à baisser les bras.

Pour donner « plus de poids » à cette action, elles entendent d'ailleurs solliciter le soutien de 30 millions d'amis, de la fondation Bardot et de la SPA. Les courriers sont déjà prêts.

Anne-Hélène Dorison
anne-helene.dorison@presse-ocean.com

Pour aider le refuge, contactez le 02 40 26 90 00.
 pétition en ligne pour Doumia
 


 
 
posté le samedi 06 février 2010 à 22:08

la petition pour Noug n'est plus en ligne

aux dernières nouvelles, il n'est plus possible de signer la pétition contre la maltraitance qu'à subit Noug.

nous ne connaissons pas les raisons,

mais certainement à cause du bruit que cela fait autour de cette SPA,

cela dérange énormément.

je ne peux pas avoir de nouvelles de Noug, sauf peut être en télphonnant directement à cette SPA, mais je doute d'être bien reçue. 

 

 

le 30 janvier 2010

jusqu'où peut aller la "betise humaine" ????


je diffuse

source : le réseau





La triste vie de Noug à La Spa du Boulonnais... SOS pour Noug !!!


 


Ceci est la copie d'un courrier envoyé aux services de la DSV de Arras.


Mr Pakschwer Jacques

Agent de Services.

SPA du Boulonnais.

Certificat de capacité A-D N° 62-578





A l’attention de Madame Catherine Rozo

Inspecteur de la Santé Publique Vétérinaire



Il est de mon devoir de vous tenir informée des dérives dont fait l’objet le refuge de la SPA du Boulonnais, concernant les décisions prises par M.Pilloy (responsable des chiens) et Mme Paquentin (Vice Présidente).

Aussi, je me permets, pour commencer, d’insister sur le cas de Noug, chien de 13 ans, arrivé au refuge dans un état de santé absolument déplorable.

Celui-ci est tombé à mes pieds et ne pouvait se relever, je l'ai par conséquent immédiatement signalé à Pierre (bénévole) qui partait chez le vétérinaire et a refusé d'emmener le chien avec lui - ce chien souffrant d'une forte diarrhée-, j'ai donc suggéré à M. Wiart de le reconduire chez le vétérinaire, ce qui a été fait et a permis à Noug d'avoir un traitement médicamenteux et des recommandations strictes concernant l'alimentation de ce chien - je tiens à vous préciser que cette personne use fréquemment de violence envers les animaux, n'hésitant pas à jeter les chiens dans le véhicule ou comme ce matin, repoussé Noug à coup de pied !-

On m'a ensuite demandé de donner, lorsque je travaillais, le traitement de Noug en alternance avec les Responsables de la Chatterie puisque M. Wiart (membre actif) m'a informé que Mme Paquentin (vice Présidente) lui avait déclarer interdire aux bénévoles ou aux salariés d'apporter à cet animal les soins prescrits par le Dr Blanckaert, sous prétexte qu'elle n'avait pas été prévenue de cette nouvelle visite chez le vétérinaire.

Ce qui est parfaitement scandaleux !!!
Qui plus est, les prescriptions du vétérinaire n’ont à nouveau pas été respectées, Noug n’ayant pas été nourrit selon celles-ci, fut pris d’une très forte diarrhée, (ajoutons que malgré son état, M. Pilloy donnait son traitement à Noug dans du yoghourt que le chien ne mange pas...).


Autre situation déplorable que je m’évertue à signaler depuis une semaine : NOUG présente un gonflement accompagné d’une importante perte de sang au niveau de la patte arrière droite. Or, à ce jour, aucun vétérinaire n’a été prévenu; la patte a donc doublé de volume et ne peut cicatriser.

Je tiens à vous préciser que dans le but d'un meilleur rétablissement de ce chien, j'ai demandé à le soigner en tant que Famille d'Accueil et que cela m'a expréssément été refusé par le "couple" Pilloy / Paquentin, ceci malgré les appel lancé par voie de presse ou sur le site internet http://www.spaduboulonnais.org/ par la SPA du Boulonnais...

Autres dysfonctionnement : le mercredi 13 Janvier, un message de Mme Paquentin : «Jacques. Merci de laisser les niches telle quelles et d'éviter de mouiller les couvertures... Martine » m'attendait à mon arrivée… or, M. Pilloy avait eu la «bonne idée» de placer les dites couvertures sur les niches, les chiens ont tout simplement uriné dessus, je ne pouvais absolument pas les mouiller moi-même pendant mon travail puisque tous les robinets d'eau du refuge sont restés gelés pendant prés de 15 jours...

Je considère donc cette accusation de la part de Mme Paquentin comme une preuve de harcèlement, quant à l'incompétence de M. Pilloy, elle semble évidente ! D'autant que ce matin, j'ai trouvé dans tous les boxs, des couvertures étalées à même le sol dans le seul et unique but de pouvoir m'accuser…

J'ajoute que lorsque j'ai pu reprendre mon travail normalement, avec l'eau courante, j'ai entreposé toutes les couvertures souillées dans le box d'attente qui se trouve dans la cour.

Pendant ce temps M. Pilloy et M. Magnier y ont entreposé de nombreux sacs de croquettes (malgré le temps extrêmement humide), au même endroit, et se sont servi des couvertures pleines d'urine pour couvrir le tout, rendant ainsi impropres à la consommation toutes ces denrées.

Autre détail à porter à votre attention et non des moindres, le vendredi 16 janvier, le refuge a reçu un don de plusieurs caisses de Turbo (6 €/Kg).

M. Pilloy a donc pris en charge et entreposé ces caisses derrière le bureau d'accueil puis les a laissées ainsi pendant prés de 5 jours avant de tout jeter à la poubelle sous les yeux médusés du généreux donateur qui était venu visiter le refuge, ce dernier a d’ailleurs pris des photos avec son téléphone portable, comme preuve...

Pensez-vous qu'à l'heure où de nombreux refuges ne peuvent subvenir aux besoins alimentaires de leurs animaux, cet acte irréfléchi donne une bonne image du refuge ???
Personnellement je trouve cela lamentable, d'autant que régulièrement, M Pilloy préfère effectuer un partage du poisson frais entre les responsables plutôt que de le distribuer aux animaux.
Lorsque j'ai fait part de ce problème à M. Vadet (Président de la SPA du Boulonnais et vétérinaire en retraite), celui ci m'a déclaré, que cela faisait plusieurs années qu'il se battait pour que l'on arrête de donner du poisson aux animaux, notamment aux chats qui selon lui y seraient majoritairement allergiques...

Pour terminer concernant ce M.Pilloy, sachez que, voulant faire face aux températures extrêmement basses que nous avons connues dernièrement, ce dernier a décidé de changer l'orientation des niches dans les boxs, les plaçant ainsi devant les portes en plein courant d'air plutôt que de les laisser contre les murs, les chiens ne pouvant donc plus se chauffer dans leurs niches...

M. Pilloy profite également de sa présence au refuge pour s'en prétendre responsable, auprès du public accueilli, n'hésitant pas à pratiquer des actes «vétérinaires», je l’ai vu arracher à vif les pansements d’un chien qui aurait du être sous anesthésie pour cela (ce chien a été placé par M. Pilloy et tous les frais ont dus être réglés par l'adoptante !), changer arbitrairement les prescriptions du vétérinaire en prétextant que celui-ci n’y connaissait rien (notamment en matière d'alimentation), ou poser des pansement sur la patte blessée de Noug sans consultation préalable.

Il serait grand temps de reconnaître l'incompétence de cette personne et des dangers tant sanitaires qu'humains qu'il fait volontairement subir au refuge.

Je vous rappelle que depuis la nomination de M. Pilloy en tant que « responsable chiens », un chien est mort écrasé dans des circonstances plus que douteuses…

Pour finir, M. Pilloy s'est plusieurs fois vanté, lors de réunions, de la surveillance qu'il pratique à mon encontre. Cette personne trouvant normal de venir me surveiller et me photographier pendant mon travail en passant par les chatteries plutôt que de passer par la porte d'entrée. Il surveille également mon domicile ainsi que mes sorties, ceci constituant à mon sens, une grave violation de ma vie privée.

Ces faits m'ont été relatés par des membres du bureau de la SPA du Boulonnais ainsi que par de nombreux témoignages émanant de mes voisins.

Ce comportement est parfaitement inadmissible !!!

Je vous demande donc de bien vouloir mettre fin rapidement aux agissements de cet individu, au sein du refuge de la SPA du Boulonnais, puisqu'il semblerait que ce harcèlement soit effectué en parfaite connaissance de Mme Paquentin...

Je vous prie d'agréer, Madame Rozo, mes salutations respectueuses.

Fait à Boulogne sur Mer

Pour faire valoir ce que de droit






 






En tant que Président du "Petit Mouton Noir", Association de Protection Animale, il est de mon devoir d'informer le public des négligences que subissent quotidiennement les animaux à la SPA du Boulonnais et ce malgré le travail dévoué de notre nouveau vétérinaire.

Afin d'assurer à ce brave Noug une fin de vie plus descente, "le Petit Mouton Noir" se propose de l'adopter, pour cela nous lançons un appel aux dons :
Dons /legs
Code Banque : 15629 - Code Guichet : 02622 – Numéro de Compte:20706301 – Clé : 45 -
IBAN: FR761562 9026 2200 0207 0630 145
BIC : CMCIFR2A

Nous lançons également un appel à toutes les Associations de Protection Animale afin qu'elles nous prêtent main forte dans le combat que nous menons pour le respect de la dignité animale et du code de déontologie des Refuges.

"Le Petit Mouton Noir" remercie :
Isabelle pour son remarquable travail d'écriture.
Murielle sans qui rien n'aurait été possible.
Estelle , Karine et Marie Dominique pour avoir compris le bien fondé de notre action, merci pour votre soutien.
Les membres du groupe facebook "Petit Mouton Noir" pour leur engagement.
Virginie et Chris pour leur patience.
Mélanie pour son dévouement à la protection animale.

Labrajack : Jacques PAKSCHWER
Pour le Petit Mouton Noir.
 


 
 
posté le samedi 06 février 2010 à 16:37

une très belle leçon de vie

  

Chiots à vendre

 

 

 

 

 

 

Le gérant d'une boutique clouait une pancarte au-dessus de sa porte ou l'on pouvait lire : "Chiots à vendre".

 

Les affiches ont la faculté d'attirer les enfants. Bientôt un petit garcon fut séduit par l'annonce, et demanda: «À quel prix vendez-vous ces chiots ?». Le propriétaire du magasin répondit:  «Autour de $30-$50».

 

Le petit garçon chercha dans sa poche et sorti de la monnaie...

 

«J'ai $2.37, est-ce que je peux les regarder ?».

 

Le propriétaire du magasin souri et siffla.

Sa chienne, nommée Lady, courut hors du chenil, vers l'allée de son magasin, suivie par cinq petits chiots.

 

Mais un des chiots restait loin derrière...

Immédiatement, le petit garçon sélectionna le chiot boiteux qui reste en arrière.

Il demanda: «De quoi souffre ce petit chien ?».

 

 L'homme expliqua qu'à sa naissance, le vétérinaire lui annonça que le chiot avait une malformation de la hanche qui le laisserait boiter pour le restant de sa vie.

 

Le petit garçon devint vraiment enthousiasmé et dit:   «C'est le chiot que je veux acheter !».

 

L'homme répondit «Non, vous ne voulez pas acheter ce petit chien, si vous le voulez vraiment, je vous le donne !!!».  

 

Le petit garçon devint bouleversé.

Il regarda l'homme droit dans les yeux et dit: «Je ne veux pas que vous me le donniez». 

Il vaut tout autant que les autres chiens, et je vous paierai le prix plein.

En fait je vous donnerai $2.37 maintenant et 50 cents chaque mois jusqu'à ce que j'aie fini de le payer. 

 

L'homme a contrecarré,  «Vous ne voulez pas acheter ce chiot? Vraiment !!.

 

Il ne sera jamais capable de courir, de sauter et de jouer. Aimez d'autres chiots».

 

Alors, le petit garçon s'est penché vers le bas, il a enroulé la manche de son pantalon et a montré une jambe malade, tordue estropiée, supportée par une grande tige de métal. 

 

Il a regardé l'homme et a dit : »Bien, je ne cours pas très bien et le petit chiot aura besoin de quelqu'un qui comprenne».

 

L'homme mordait sa lèvre inférieure maintenant.

 

Des larmes lui piquaient ses yeux...  Il a souri et a dit «Fils, j'espère et prie que chacun de ces chiots aura un propriétaire tel que toi».

DANS LA VIE, PEU IMPORTE QUI VOUS ÊTES, SI QUELQU'UN VOUS APPRECIE POUR CE QUE VOUS ÊTES, VOUS ACCEPTE, ET VOUS AIME INCONDITIONNELLEMENT.

UN VRAI AMI EST CELUI QUI SE RAPPROCHE QUAND LE RESTE DU MONDE S'ELOIGNE...

 

 

Tiré du livre :


«Histoires d'amour et de courage»
par Jack Canfield et Mark Victor Hansen
Éd. du Roseau, 1995
 


Commentaires

 

1. schelby  le 06-02-2010 à 16:49:13  (site)

Très belle histoire!

2. schelby  le 06-02-2010 à 16:51:27  (site)

As-tu reçu mon mail?

3. schelby  le 06-02-2010 à 19:35:51  (site)

oui c'est revenu
Je vais t'en envoyer un autre tout à l'heure là pot au feu miam miam

4. schelby  le 06-02-2010 à 20:11:22  (site)

ça ne passe pas, zut alors
Bon c'est toi qui m'a envoyé tes coordonnés?

 
 
 
posté le samedi 06 février 2010 à 16:29

La légende du cygne

 

 

Sur le lac, règne la sérénité, le calme.
Et la lune, quelque peu complice,
Ajoute à cette scène pleine de charme,
Une pureté sans artifices.


Voilà que l'on peut entendre
Le chant apaisant des criquets.
Et on jurerait même comprendre
Leur langage pourtant si secret.

Attirée par ce doux chant d'amour
Apparaît la mystérieuse silhouette nocturne,
Qui chaque fois à la tombée du jour
Viens errer lorsque apparaît Dame lune.



Vêtue de sa parure digne d'une princesse,
L'inconnue glisse doucement sur les ondes.
Dans son regard empreint de tristesse,
On peut sentir l'orage qui gronde.

Ses larmes qui coulent en silence
Le long de sa nuque frêle et gracieuse,
Ressemblent, par leurs éclats intenses,
À une rivière de pierres précieuses.

Soudain, Dame Lune joue à cache-cache
Puis disparaît dans les ténèbres.
L'inconnue, affligée, remonte la grève,
Et disparaît à son tour laissant une impression fugace.

Malgré de flagrantes lacunes,
C'est ainsi que se termine
Sans explication aucune,
La légende du cygne.

 

 © Micheline Beaudin, 2002

 


 
 
posté le samedi 06 février 2010 à 16:21

Abécédaire de l'amitié

 

 

Aime que vous lui disiez ce que vous ressentez
Bénit le jour où vous êtes rencontrés
Calme vos craintes
Donne sans attendre en retour
Est toujours prêt à donner un coup de main
Fait une différence dans votre vie
Garde ses amis dans son coeur
Harmonise vos pensées quand elles se bousculent
Invite ses amis à se connaître entre eux
Jubile quand vous réussissez
Klaxonne devant pour que vous passiez
Lit cette liste et pense à vous
Maximise vos qualités
Ne juge jamais 
Offre son support 
Parle si on vous cache quelque chose
Questionne vos certitudes
Remonte votre moral
Sait dire des choses sympas sur vous
Téléphone juste pour dire "Comment ça va?"
Utilise les mots justes au bon moment
Vous accepte tel que vous êtes
Week-end ou pas, il ne vous abandonne jamais
Xtrêmement indulgent, il pardonne vos erreurs
Y a-Qu'à, il ne connaît pas, il agit
Zéro problème, il vous aime!

 

 


Commentaires

 

1. schelby  le 06-02-2010 à 16:50:51  (site)

C'est très beau!

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article