posté le dimanche 11 décembre 2011 à 16:22

Petites créas pour les Fêtes

hebergeur image

hebergeur image

hebergeur image
hebergeur image
hebergeur image
hebergeur image

 

 

Petites créations pour les Fêtes de Fin dAnnée

Ces créations ont été réalisées par moi.

Merci de respecter mon travail.

Si vous désirez en avoir une, ou que je vous en réalise une,

Veuillez faire votre demande par Message Privé

Bonnes Fêtes De Fin DAnnée

 


Commentaires

 

1. cawouette  le 11-12-2011 à 16:27:25  (site)

Vos créations sont très jolies!
J'adore les deux dernièresRire1Rire1Rire1Rire1hihihihihihihihi! ! ! ! ! ! ! ! !

bon après-midi,

smiley_id239901cawouettesmiley_id239901

2. lisbeth16  le 11-12-2011 à 16:28:26  (site)

merci beaucoup cawouette

3. 472481  le 14-12-2011 à 20:44:12  (site)

kikou ma puce,
je viens de voir toutes te créa tu me diras si je peut en prendre ou m'en faire,
pour le 1 de l'an ce serais super.
Je t'envoie un mail demain pour te dire se que j'aimerais.
Je te souhaite une douce soirée,
je te te fait de gros bisous.
Ta p'tit soeur de coeur qui refait surface, car j'ai fait une overdose avec les médicament top fort.
BI BI

 
 
 
posté le dimanche 04 décembre 2011 à 17:48

petites cartes de voeux

 
 hebergeur image
hebergeur image

Ces créations ont été réalisées par mes soins.

Merci de respecter mon travail !

Si vous désirez en avoir une, ou que je vous en réalise une,

Veuillez faire votre demande par MP

Une Très Bonne Fin De Journée

Votre Amie Lisbeth

 


Commentaires

 

1. 472481  le 04-12-2011 à 19:07:11

Me revoilà, jaime beau le créa de la boule avec le chat je te lais prise.
J vais manger et me coucher à demain
bisous de ta p'tit soeur de coeur

2. haha  le 05-12-2011 à 22:35:00  (site)

c'est très beau bravo bonnes fêtes de fin d'année bises.

3. 472481  le 10-12-2011 à 18:44:44

Bonsoir ma grande,
ce que tu ma fait est superbe merci du fond du coeur si je ne t'ai remercier c'est parce que ma tour ma donnez des soucie des crabes et surtout beaucoup de pub donc aprés un passage chez le docteur le violà de retour à la maison.
Merci ma grande tu est un vrais amour.
Passe une douce soirée et un bon dimanche.
Gros bisous à toi ma soeur de coeur

 
 
 
posté le samedi 03 décembre 2011 à 19:37

Hallelujah


 
Un moment de tendresse a partager 
 
bonne soirée a tous 
 


 
 
posté le mardi 29 novembre 2011 à 17:39

En mémoire de Bastien, parti sous les coups de son père


Un ange est monté au ciel
Un petit ange qui n'avait rien demandé
Juste de pouvoir vivre son enfance
Sans souffrance
Mais les adultes en ont décidé autrement
Depuis ta naissance, les coups, les brimades
Sont les seules choses que tu as connu
Alors que tu aurai du vivre ta vie de bambin
Aujourd'hui ta souffrance vient de se terminer
Un ange vient de monter au ciel

Véronique

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. 472481  le 30-11-2011 à 12:01:25  (site)

Bonjour ma grande,
malheureument c'es tout les jours que des enfant sont tortué.
C'est dans un monde bien cruel que long vie.
Celà me rappelle le petit garçon passé dans machine à lavé car le père ne suportais qu'il fasse du bruit.
Des horreurs qui ce passe au quautidien.
Je te souhaite un agréble mercredi.
Ta p'tit soer de coeur Nanou

 
 
 
posté le lundi 28 novembre 2011 à 14:03

Seine-et-Marne : il tue son fils en le mettant dans le lave-linge

Un homme a placé son fils de 3 ans dans la machine à laver pour le punir d’une innocente bêtise, vendredi à Germiny-l’Evêque (Seine-et-Marne).

 

Bastien à l'age d'un an 

une petite bouille toute ronde, un petit ange !

pourquoi tant de violence !!!!

 

 

Une chevelure d’ange blond et une bouille à croquer... Vendredi soir, à Germigny-l’Evêque (Seine-et-Marne), à 10 km de Meaux, Bastien, 3 ans, est décédé après avoir été mis nu dans le lave-linge par son père. Christophe Champenois a voulu « punir » son fils d’une bêtise commise à l’école.

Serait-ce d’avoir jeté dans les toilettes jeudi le dessin d’une camarade de classe qui lui valut ce châtiment ?

Le père, âgé de 33 ans, met en route la machine à laver. Quand Charlène, la mère, récupère le petit dans ses bras, il était gelé. Elle court chez Alice, sa voisine et son amie, racontant que Bastien est tombé dans l’escalier. « Je l’ai pris dans mes bras comme une poupée désarticulée, dit Alice, j’ai senti le dernier battement de son cœur. Charlène ne bougeait pas, elle était toute rouge, pétrifiée, elle ne comprenait pas qu’il était . » Maud, la sœur de Bastien âgée de 5 ans, vient dire la vérité à Fidélio, le mari d’Alice. « Elle m’a dit que Bastien ne s’était pas réveillé en sortant de la machine. Quand Christophe a su que Maud avait parlé, il a voulu la frapper, je me suis interposé. La fillette a confié que ce n’était pas la première fois que son père mettait le petit dans la machine. Il enfermait parfois son fils deux heures dans le placard pour le punir. »

Fidélio dit désemparé : « Quand Bastien était bébé, il le mettait enveloppé dans une couverture sur le rebord de la fenêtre. Quand je voyais ça, je criais. » Dans l’appartement d’Alice et Fidélio, les parents et la sœur de Charlène sont présents, anéantis.

« Bastien n’était pas un enfant désiré, témoigne Evelyne, la mère de Charlène. Jusqu’à son accouchement, ma fille m’assurait qu’elle n’était pas enceinte. Le jour de la naissance, quand j’ai appelé Christophe, il buvait avec des copains et m’a dit qu’il ne voulait pas de cet enfant. Bastien était un souffre-douleur. Ma fille a sept frères et sœurs, elle était gentille, une mère poule. »

Mais Charlène, 25 ans, courbait l’échine, soumise à un mari sans travail. Elle ne se plaignait pas, mais marchait avec la même et unique paire de chaussures depuis quatre ans, acceptait la coupe ratée faite par un copain de Christophe soi-disant coiffeur. « Je sais qu’elle était battue, mais ne disait rien, rapporte sa soeur Christelle. Vendredi, elle avait des marques sur le visage, elle m’a dit qu’elle s’est pris une clé à mollette en dévissant un boulon, je lui ai répondu que la clé n’a pas cinq doigts. »

« Elle était adorable, je lui confiais mes enfants, je considérais les siens comme les miens », raconte Alice, qui assure que des éducatrices sont passées chez Charlène et Christophe, sans donner de suite. Les parents étaient toujours hier soir à 22 heures au parquet de Meaux qui a ordonné une ouverture d’information judiciaire pour , non-empêchement de commission d’un et non-assistance à personne en danger.


Le Parisien

 


Commentaires

 

1. 472481  le 28-11-2011 à 14:30:10

Bonjour ma grande ton article, est haurrissant, je n'en crois mes yeux au fil de cette lecture et que personne n'ai jamais rien dit, c'est homme mérite qu'on lui fasse la même chose.
Je suis horifier.
Je te souhaite malgré tout un agréable weenk en .
Je me repète mais ne te vois plus je suis allé sur ton nouveau blog, mais je ne sais pas ce que veut dire MP
.Gros bisous ta soeur de coeur si tu ne ma pas oublié
Nanou

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article