posté le dimanche 26 juillet 2015 à 13:01

gratin de courgette, aubergines maison

Gratin de tomates, courgettes, aubergine oignons au four pour midi …

 

Petite recette simple à faire et si bon avec les légumes du jardin…

 

Ingrédients  du jardin si possible : pour 3 à 4 personnes

1 grosse courgette ou deux petites

2 aubergines moyennes

du roquefort  

1 gros oignon blanc

2 gousses d’ail

du gruyère  

Huile d’olive

Sel et poivre pour ceux qui peuvent en mettre

 

Émincer la courgettes en lamelles et la faire revenir dans un filet d'huile d'olive a la poêle avec un peu d'ail jusqu’à ce que la courgette devienne translucide.

 

Pendant ce temps couper les aubergines en petit dés, les faire revenir à la poêle avec les oignons éminces dans un peu d'huile d'olive.

 

trancher les tomates en lamelle assez fine et en tapisser un moule une seule couche au départ, ensuite mettre par-dessus les aubergines et ensuite les courgettes, prendre du roquefort et mettre des tranches très très fines sur la courgette, finir avec une couche de tomate et ensuite mettre du gruyère et enfourner au moins 30 à 45 minutes, le temps pour nous de faire la ventrèche au barbecue.

 

Personnellement je ne sale rien mon mari n'ayant pas droit au sel mais je ne ressens pas le besoin d'en rajouter en fin de cuisson car un peu sucré avec la courgette

 

 

Bon appétit a tous, on va se régaler !

 


Commentaires

 

1. flipperine  le 26-07-2015 à 17:49:40  (site)

une bonne recette mais attention à l'huile

 
 
 
posté le dimanche 19 juillet 2015 à 18:17

5 solutions naturelles contre les bouffées de chaleur fin

La ménopause, un processus naturel caractérisé par l’arrêt des menstruations,

est généralement marquée par l’apparition de plusieurs symptômes,

notamment les bouffées de chaleur.

 

Inconfortables, les bouffées de chaleur se traduisent par une sensation de chaleur plus ou moins intense et souvent localisée au niveau du cou ou du visage, des rougeurs et des sueurs.

 

Près de 75% des femmes en Europe et en Amérique du Nord souffrent de bouffées de chaleur

dès l’installation de la ménopause.

 

Il est néanmoins possible de lutter naturellement contre ces suées :

découvrez 5 solutions naturelles pour y remédier !

 

et je vais de ce pas les appliquer !!!

 

 

 Il y aurait un post pour chaque solution  et je vous donne la cinquième et derniere en suivant 

 

L’acupuncture efficace contre les bouffées de chaleur ?

 

Il est important de préciser qu’on ne peut pas traiter la ménopause avec l’acupuncture, on peut en revanche diminuer, voire supprimer sur le long terme, certains symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur, les sueurs, les troubles de l’humeur, l’insomnie…

 

L’acupuncture est une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise (MTC).

 

Elle est basée sur une approche énergétique et holistique.

 

Les Chinois l’utilisent depuis des millénaires pour traiter les bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées.

 

Selon la médecine traditionnelle chinoise, les troubles hormonaux sont provoqués par un dysfonctionnement du foie et des reins.

 

La déficience de ces organes entraîne plusieurs symptômes chez la femme comme des menstruations irrégulières, des bouffées de chaleur, des douleurs menstruelles, des ballonnements, une constipation, etc.

 

En renforçant l’énergie du foie et des reins, l’acupuncture permet de lutter contre les déséquilibres et de diminuer les symptômes liés à la ménopause, notamment les bouffées de chaleur.

  

De récentes études ont montré que l’acupuncture entraînerait de légers bénéfices en réduisant la fréquence et la sévérité des bouffées de chaleur de la ménopause et qu’elle pouvait être utilisée comme traitement complémentaire chez les femmes ménopausées souffrant de symptômes vasomoteurs, notamment les bouffées de chaleur.

 

Une autre étude datant de juillet 2014 et menée auprès d’une centaine de femmes ménopausées victimes de bouffées de chaleur au moins 3 fois par jour a montré que l’acupuncture associée à d’autres techniques thérapeutiques chinoises telles que l’auto-massage chinois (Tuina) et la thérapie de la diète alimentaire, réduit de façon significative les bouffées de chaleur et les sueurs provoquées par la ménopause.

  

Toutefois, en raison du faible nombre d’études sur l’acupuncture et la ménopause, il est encore aujourd’hui difficile d’évaluer la véritable efficacité de l’acupuncture dans le traitement des bouffées de chaleur chez les femmes en péri-ménopause ou ménopausées.

 

 

 

Le coin du bon à savoir :

 

Chaque femme est plus ou moins réceptive aux bienfaits de l’acupuncture.

Chez certaines femmes, l’acupuncture sera réellement efficace pour traiter les bouffées de chaleur alors que chez d’autres, cette technique médicinale chinoise n’aura aucun effet.

 

source : http://www.passeportsante.net/fr/ 

 


Commentaires

 

1. anouchka1945  le 22-07-2015 à 20:16:17  (site)

bonsoir ma douce j'espere que tu vas bien , as tu passé un bon mercredi ? moi calme ce matin mon journal et repassage , et cet après midi j'ai regardé le tour de France sur le canapé , ici soleil ,nuages et du vent chaud , bonne soirée et bon jeudi ..amitié ..bisous ..Anna

 
 
 
posté le dimanche 19 juillet 2015 à 18:12

5 solutions naturelles contre les bouffées de chaleur suite

La ménopause, un processus naturel caractérisé par l’arrêt des menstruations,

est généralement marquée par l’apparition de plusieurs symptômes,

notamment les bouffées de chaleur.

 

Inconfortables, les bouffées de chaleur se traduisent par une sensation de chaleur plus ou moins intense et souvent localisée au niveau du cou ou du visage, des rougeurs et des sueurs.

 

Près de 75% des femmes en Europe et en Amérique du Nord souffrent de bouffées de chaleur

dès l’installation de la ménopause.

 

Il est néanmoins possible de lutter naturellement contre ces suées :

découvrez 5 solutions naturelles pour y remédier !

 

et je vais de ce pas les appliquer !!!

 

 

 Il y aurait un post pour chaque solution  et je vous donne la quatrième en suivant 

 

Bouffées de chaleur : misez sur l’activité physique !

 

 

 

Pratiquer régulièrement une activité physique permettrait de diminuer la fréquence des bouffées de chaleur provoquées par la ménopause.

 

Les résultats d’une étude1 menée en Suède auprès de femmes naturellement ménopausées et ne bénéficiant d’aucun traitement hormonal substitutif ont révélé que les bouffées de chaleur et les sueurs étaient deux fois moins fréquentes chez les femmes physiquement actives que chez celles plus sédentaires.

 

L’exercice physique régulier affecterait les mécanismes qui provoquent des bouffées de chaleur chez les femmes en péri-ménopause et ménopausées.

 

D’autres études ont confirmé les bienfaits du sport pour lutter contre les symptômes de la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur.

 

Le surpoids et l’obésité joueraient également un rôle prépondérant dans la fréquence des bouffées de chaleur dès l’installation de la ménopause.

 

Une récente étude réalisée en Angleterre auprès 2399 femmes ménopausées a montré que les femmes ayant un IMC (Indice de Masse Corporelle) « normal », c’est-à-dire situé entre 18,5 et 25, ont moins de bouffées de chaleur, une meilleure santé et qualité de vie générale que les femmes en surpoids ou obèses.

 

Or pratiquer une activité physique régulière associée à une alimentation équilibrée permet de maintenir un poids santé ou d’en perdre, et donc de lutter contre les bouffées de chaleur liées à la ménopause.

 

 

Pour une santé optimale, le PNNS (le Programme National Nutrition Santé), recommande de pratiquer une activité physique d’intensité modérée à élevée au moins 30 minutes, 5 fois par semaine.

 

En plus d’aider à lutter contre les bouffées de chaleur, le sport procure de nombreux bienfaits tels que le maintien d’un poids santé, l’amélioration de la qualité du sommeil et des performances du système cardiovasculaire, le renforcement du système immunitaire, la réduction des risques de maladies chroniques (AVC, infarctus du myocarde, certains cancers, diabète de type 2 hypertension artérielle, ostéoporose, dépression…) et la stimulation du désir sexuel.

 

 

 

 

source : http://www.passeportsante.net/fr/ 

 


 
 
posté le dimanche 19 juillet 2015 à 18:07

5 solutions naturelles contre les bouffées de chaleur suite

 

 

La ménopause, un processus naturel caractérisé par l’arrêt des menstruations,

est généralement marquée par l’apparition de plusieurs symptômes,

notamment les bouffées de chaleur.

 

Inconfortables, les bouffées de chaleur se traduisent par une sensation de chaleur plus ou moins intense et souvent localisée au niveau du cou ou du visage, des rougeurs et des sueurs.

 

Près de 75% des femmes en Europe et en Amérique du Nord souffrent de bouffées de chaleur

dès l’installation de la ménopause.

 

Il est néanmoins possible de lutter naturellement contre ces suées :

découvrez 5 solutions naturelles pour y remédier !

 

et je vais de ce pas les appliquer !!!

 

 

 Il y aurait un post pour chaque solution  et je vous donne la troisième en suivant 

 

L’huile essentielle de sauge sclarée pour atténuer les bouffées de chaleur

 

 

 

 

Les experts en aromathérapie reconnaissent l’usage de l’huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea L.) dans le traitement des symptômes liés à la pré-ménopause ou à la ménopause, notamment les bouffées de chaleur, les sueurs et les sautes d’humeur.

 

Riche en œstrogènes, la sauge sclarée exerce la même action les œstrogènes naturels dans l’organisme.

 

En complément de traitements classiques ou naturels, l’utilisation de l’huile essentielle de sauge sclarée permet de réduire la fréquence ou d’atténuer l’intensité des bouffées de chaleur chez les femmes en préménopause ou ménopausées : on recommande généralement de diluer quelques gouttes de cette huile essentielle avec une huile végétale et de masser le bas-ventre ou bien de déposer 2 gouttes d’HE sur une cuillère à café de miel 2 fois par jour.

 

En cas de sueurs, il est possible de répartir entre 2 et 4 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée sur les paumes des mains ou directement sous les aisselles ou bien d’appliquer le mélange huile essentielle-huile végétale.

 

 

Le coin du bon à savoir :

Attention tout de même, l’huile essentielle de sauge sclarée est contre-indiquée chez les femmes atteintes de mastose, de fibrome ou d’une pathologie cancéreuse et hormonodépendante.

 

En cas de doute, il est indispensable de consulter un thérapeute spécialisé.

 

D’autres huiles essentielles ont des effets bénéfiques contre les bouffées de chaleur, c’est le cas de l’huile essentielle de Citrus aurantium L. var amara (huile de Néroli).

 

En 2014, une étude2 menée auprès de 63 femmes a montré que l’inhalation de cette huile essentielle aiderait à soulager les symptômes liés à la ménopause, de stimuler le désir sexuel et de réduire la pression artérielle.

 

 

source : http://www.passeportsante.net/fr/ 

 

 

 

Quelques “recettes” avec l’huile essentielle de sauge sclarée :

 

Frigidité : Diluez 1 ml d’huile essentielle de Sauge avec 1 ml d’huile essentielle de Camomille noble et 2 ml d’huile essentielle d’Ylang Ylang dans 10 ml d’huile végétale (macadamia ou jojoba). Massez le plexus solaire 3 fois par jour pendant 2 semaines.

 

Aménorrhée : Mélangez 10 ml d’huile essentielle de Sauge avec 10 ml d’huile essentielle de Marjolaine, 5 ml d’huile essentielle de Romarin et 5 ml d’huile essentielle de Girofle. Absorbez 2 gouttes de ce mélange matin, midi et soir (sur une cuillère de miel, d’huile d’olive ou un peu de mie de pain) 5 jours avant la date théorique de début des règles.

 

Surpoids : Versez 3 à 4 gouttes d’huile essentielle de Sauge, de Cèdre, de Géranium, de Cyprès et de Genièvre dans un solvant puis dans l’eau du bain. Terminez le bain par une douche d’eau froide.

 

Fatigue générale : Mélangez 5ml d’huile essentielles de Sauge, de Menthe poivrée, de Girofle, de Basilic, de Cannelle et de Thym. Absorbez 1 goutte de ce mélange (dilué avec du miel ou un peu d’huile d’olive) 2 fois par jour pendant 4 semaines.

 

Transpiration : (mains et/ou les pieds) Mélangez 1 ml d’huile essentielle de Sauge avec 1 ml d’huile essentielle de Cyprès, 10 gouttes d’huile essentielle de Menthe poivrée et 50 ml d’huile végétale de macadamia. Massez les régions concernées le matin et le soir.

 

 

Herpès, zona : Mélangez 1 goutte d’huile essentielle de Sauge, de Ravensare et de Niaouli. Diluez le mélange dans une cuillère à café d’huile végétale. Massez sur les zones concernées 3 à 4 fois par jour. 

 


 
 
posté le dimanche 19 juillet 2015 à 17:57

5 solutions naturelles contre les bouffées de chaleur suite

 

La ménopause, un processus naturel caractérisé par l’arrêt des menstruations,

est généralement marquée par l’apparition de plusieurs symptômes,

notamment les bouffées de chaleur.

 

Inconfortables, les bouffées de chaleur se traduisent par une sensation de chaleur plus ou moins intense et souvent localisée au niveau du cou ou du visage, des rougeurs et des sueurs.

 

Près de 75% des femmes en Europe et en Amérique du Nord souffrent de bouffées de chaleur

dès l’installation de la ménopause.

 

Il est néanmoins possible de lutter naturellement contre ces suées :

découvrez 5 solutions naturelles pour y remédier !

 

et je vais de ce pas les appliquer !!!

 

 

 Il y aurait un post pour chaque solution  et je vous donne la seconde  en suivant 

 

Homéopathie et bouffées de chaleur : un duo gagnant

 

Il existe d’autres alternatives au traitement hormonal substitutif (THS) comprenant des œstrogènes de synthèse, notamment l’homéopathie.

 

En association avec une bonne hygiène de vie (alimentation équilibrée, activité physique régulière, pas de tabagisme…), les traitements homéopathiques permettraient de diminuer la fréquence et d’atténuer la sévérité des bouffées de chaleur chez les femmes en préménopause ou ménopausées.

 

 

 

Une étude observationnelle menée en 2008 avec la participation de 99 médecins homéopathes et de 438 femmes ménopausées avec un âge moyen de 55 ans, a révélé une réduction significative de la fréquence des bouffées de chaleur de jour comme de nuit et une amélioration de la qualité de vie chez les femmes ménopausées. 90% des participantes ont signalé une diminution, voire la disparition, des symptômes environ 2 semaines après le début du traitement.

 

La majeure partie des remèdes homéopathiques prescrits par les médecins aux participantes étaient Belladonna (plante herbacée vivace Belladone), Lachesis mutus (obtenu à partir du venin d’un serpent vivant en Amérique du Sud), Sepia officinalis (élaboré à partir de l’encre noire de la seiche), Sulphur (le soufre comme élément de base du médicament homéopathique) et Sanguinaria canadensis (la plante Sanguinaire du Canada).

 

Les résultats de cette étude ont démontré l’efficacité de l’homéopathie contre les bouffées de chaleur liées à la ménopause.

 

On trouve aujourd’hui une multitude de médicaments homéopathiques traitant les bouffées de chaleur.

 

Il est fortement recommandé de consulter un professionnel de santé et de ne pas se lancer seul(e) dans cette approche thérapeutique.

 

Le traitement homéopathique et sa posologie doivent prendre en compte différents critères propres à la patiente comme les symptômes, la ou les pathologies, le mode de vie, les antécédents médicaux et familiaux, la personnalité, etc.

 

Seul un médecin homéopathe est ainsi habilité à prescrire le traitement adéquat.

 

source : http://www.passeportsante.net/fr/ 
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article