posté le vendredi 21 août 2009 à 11:54

un ignoble acte du cruauté dans les Pyrénées Orientales

L'histoire du chien martyr suscite la colère à l'Espira-de-l'Agly (dans le 66)

 

 

 

 

Publié à 12 h 15 -
 Tristesse et colère sont de mises à l'Espira-de-l'Agly, village situé à proximité de Rivesaltes.
Les habitants ne comprennent toujours pas les actes de cruauté dont ont fait preuve des jeunes sur un petit chien errant.

Le 10 août, vers minuit, ce petit animal errait dans le village quand il est tombé sur une bande de jeunes.
Sans raisons apparentes, l'un d'eux a décidé de l'asperger d'essence avant qu'un second allume le feu.
 Brûlé vif, l'animal a aujourd'hui des brulures au 2e et 3e degrés sur 30% de son corps.
Il est entre la vie et la mort.

Ce drame mobilise tout le village.
Près de 200 personnes ont manifesté lundi pour exprimer leur dégoût et leur colère « face à cet acte abject ».
Toute la semaine, la SPA de Perpignan a reçu plusieurs promesses de dons , de matériels de secours déstinés aux grands brulés.


Selon le quotidien Le Parisien, les deux « tortionnaires » ont été interpellés hier.
 

L'indépendant
le 20 aout 2009
 


 
 
posté le dimanche 16 août 2009 à 17:25

L'HOMEOPATHIE: quelques bases...

Avant de se lancer dans l'homéopathie avec son loulou, il est bon de connaître quelques définitions générales...

 

 

 

 

 

 

Les souches: ce sont les teintures mères (TM) ou des pâtes obtenues par broyage.

 

 

 

Les dilutions: elles sont obtenues par dilutions successives à partir des souches.

 

 

 

 

 

L'unité de mesure fonctionne un peu à l'envers, puisque cela correspond en fait à une dilution et non à une concentration. On l'appelle « centésimale Hahnemannienne » (CH). 1CH = 1 centième, 2 CH = 0,5 centième, etc...

 

Selon le principe même de l'homéopathie, plus la dilution est haute (15 à 30 CH), plus l'efficacité est grande...

 

On peut également trouver les dilutions exprimées en K (centésimale Korsalesvienne).

 

 


 

L'imprégnation: les dilutions sont généralement incorporées dans un granule (ou globule), mais elles peuvent également être présentées en solutés (gouttes et solutions buvables), incorporées dans des pommades...

 

La posologie varie évidemment selon le cas et le poids du chien, mais se situe généralement autour d'1 granule pour 10kg, ou d'1 goutte par kg.

 

Les prises doivent se faire à distance des repas et peuvent être diluées dans l'eau de boisson.

 

LE truc pour les granules: les glisser sous les babines du chien pendant son sommeil, ainsi elles fondent tranquillement!

 

Et bien-sûr, on continue jusqu'à disparition complète des symptômes

 


Commentaires

 

1. Martine57  le 07-09-2010 à 19:48:42

En espérant que le chien se laisse faire!je ne me vois pas faireca avec Lana,elle ne supporte pas qu'on la dérange quand elle dors,bonne chance aux autres.
Martinesmiley_id2354639

 
 
 
posté le dimanche 16 août 2009 à 17:22

Les dangers domestiques

Comment faire de votre maison un endroit sûr pour vos animaux domestiques

Tout comme les parents rendent leur maison à l’épreuve de leurs enfants, les propriétaires d’animaux domestiques devraient faire de même pour leur animal domestique. Nos compagnons à quatre pattes sont comme les bébés et les bambins : curieux de nature, ils sont portés à explorer leur environnement avec leurs pattes et leurs griffes et à goûter à tout. Toutefois, ils ne peuvent distinguer ce qui est dangereux de ce qui ne l’est pas… C’est donc à vous qu’il revient de rendre votre domicile sûr. Les conseils suivants peuvent permettre à votre animal de vivre heureux pendant de nombreuses années et sans accidents.

Dans la maison

  • Installez des moustiquaires dans les fenêtres pour éviter les chutes.
  • Ne laissez pas les jeunes animaux sur un balcon, un perron ou une terrasse surélevés.
  • Un grand nombre de plantes d’intérieur, comme le dieffenbachia, le philodendron en fer de lance, la plante araignée, sont toxiques quand elles sont ingérées. Enlevez-les ou placez-les hors d’atteinte dans des jardinières suspendues.
  • Les chiots et les chatons adorent mâchouiller lorsqu’ils font leurs dents. Par conséquent, débranchez ou enlevez les cordons électriques ou couvrez-les.
  • Ne laissez pas votre animal sans surveillance dans une pièce dans laquelle un feu de foyer est allumé ou une chaufferette fonctionne.
  • Les sacs de plastique sont bien amusants, mais votre animal peut s’étouffer en jouant avec eux.
  • Dites-vous bien que si votre animal domestique peut se mettre quelque chose dans la gueule, il est fort probable qu’il le fera. Ne laissez donc pas traîner de petits objets pointus et faciles à avaler.

Dans le garage

  • Les chats aiment bien faire la sieste près d’un moteur chaud. Alors, avant de faire démarrer votre véhicule, klaxonnez et assurez-vous que votre animal n’est pas sous le véhicule ou près de celui-ci.
  • Les animaux domestiques raffolent de l’odeur et du goût de l’antigel et du liquide lave-glaces. Veillez donc à fermer hermétiquement les contenants et à essuyer le liquide renversé.
  • La peinture, la gazoline et les autres produits chimiques dangereux doivent être rangés hors de la portée des animaux.

Dans la cuisine, la salle de lavage et la salle de bains

  • Ne laissez jamais des ronds de cuisinière ou un fer à repasser allumés si vous quittez la pièce.
  • Les produits chimiques domestiques comme l’eau javellisée et l’ammoniac doivent être rangés hors de la portée des animaux.
  • Fermez la laveuse et la sécheuse, car votre animal domestique pourrait y entrer et rester enfermé.
  • Dans la cuisine, la salle de lavage et la salle de bains
  • Fermez le couvercle de la toilette. Les animaux domestiques de petite taille peuvent s’y noyer s’ils tombent dans la cuvette.
  • Les médicaments, le shampooing, les lotions solaires et les autres produits de toilette peuvent tuer votre animal. Assurez-vous qu’il n’y ait pas accès.

Côté jardin

  • Certaines plantes d’extérieur, comme le lierre et le laurier-rose, peuvent être toxiques pour les animaux domestiques.
  • Tenez les animaux domestiques à l’écart des pelouses, potagers ou jardins traités par des produits chimiques.
  • Rangez les outils et les produits de jardinage en toute sûreté. Tenez la remise de jardin verrouillée.
  • Couvrez les piscines, les bains tourbillons et les bassins. Votre animal pourrait y tomber et être incapable d’en sortir.

Pour éviter le chat-rivari

  • De nombreux objets qui servent de jouets à votre chat, par exemple du fil, de la ficelle, un élastique, du papier d’aluminium, peuvent être extrêmement dangereux s’il les avale.
  • Les chats adorent dormir dans un endroit chaud et sombre. Veillez donc à fermer les tiroirs, malles et garde-robes, car votre animal pourrait suffoquer s’il y demeurait enfermé.
  • Un chat qui porte un ruban noué autour de son cou est tout à fait adorable, mais ce ruban pourrait rester coincé et étouffer minet.

C’est Noël !

  • Les décorations de Noël comme les glaçons, les cheveux d’ange, les lumières d’arbre de Noël et les boules de Noël en verre vont assurément piquer la curiosité de votre animal domestique, mais elles pourraient toutes lui être fatales s’il les mâchouillait ou les avalait.
  • Le houx et le gui sont toxiques pour les animaux domestiques.
 


 
 
posté le dimanche 16 août 2009 à 17:20

Soins des oreilles

Une oreille saine est propre et rose pâle; elle ne dégage aucune odeur et contient très peu de cérumen. Examinez régulièrement les oreilles de votre animal.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Signes d'une maladie de l'oreille

  • Odeur désagréable
  • L'animal se gratte souvent l'oreille et passe sa patte sur son oreille et sa tête.
  • Sensibilité au toucher souvent accompagnée de douleur
  • L'animal penche ou secoue constamment sa tête d'un côté.
  • Écoulement noir ou jaunâtre
  • Rougeur ou enflure du pavillon de l'oreille ou du conduit auditif
  • Modification du comportement : apathie, abattement ou irritabilité
  • Accumulation de cérumen brun foncé
  • Perte d'équilibre ou d'acuité auditive accompagnée de désorientation
  • Présence de sang ou de débris ressemblant à du café moulu



Cliquez ici pour une vue détaillée

Causes des infections de l'oreille
Certaines races de chiens sont plus prédisposées que d'autres aux infections de l'oreille, par exemple les chiens aux oreilles tombantes ou ceux dont l'intérieur des oreilles est poilu. Les chiens souffrant d'allergies y sont également sujets.

L'otite externe
L'otite externe est une infection du conduit auditif externe; l'otite moyenne est une infection de l'oreille moyenne. Ces deux types d'infection sont habituellement causés par des bactéries ou des levures. Parmi les autres causes, signalons l'accumulation de cérumen, la présence d'amas de poils, de débris ou d'un corps étranger dans le conduit auditif. Vous devez consulter un vétérinaire sans tarder, car votre chien peut être en douleur s'il est effectivement atteint d'une infection de l'oreille. Les antibiotiques servent à combattre les infections bactériennes, tandis que les antifongiques sont administrés dans les cas d'infections à levures. Les infections de l'oreille peuvent également signaler la présence d'autres problèmes de santé, comme une allergie, des troubles hormonaux ou une maladie héréditaire. Votre vétérinaire sera en mesure de déterminer ce qui cause l'otite de votre chien et vous suggérera la meilleure conduite à tenir.

Les otodectes
Les otodectes (« mites des oreilles ») sont des parasites communs extrêmement contagieux, qui se transmettent souvent d'un animal à un autre. Des démangeaisons excessives en sont le signe le plus courant. Les otodectes produisent des débris noirs et granuleux qui ont l'aspect du café moulu.

L'hématome du pavillon
L'hématome du pavillon de l'oreille indique que du sang s'est accumulé dans le pavillon de l'oreille de votre chien. Lorsqu'un chien se secoue la tête vigoureusement, se gratte ou reçoit un coup sur l'oreille ou autour, cela provoque des lésions aux vaisseaux sanguins. Une infection ou la présence d'otodectes, de puces ou de débris dans l'oreille est souvent à l'origine d'un tel comportement.

La surdité
La surdité est généralement le fait des animaux âgés. Elle peut cependant survenir à la suite d'un traumatisme, d'une exposition au bruit intense ou d'une infection, tout comme elle peut être héréditaire ou congénitale. Malheureusement, une fois que l'on diagnostique la surdité clinique chez votre chien, il est trop tard pour agir.


Prévention
Le nettoyage des oreilles à intervalles appropriés à l'aide d'une solution conçue à cette fin peut se révéler utile pour maintenir les oreilles de votre animal en santé.


Comment administrer des gouttes ou une pommade otiques à votre chien

  • Nettoyez le conduit auditif externe à l'aide d'un tampon d'ouate (imbibé d'eau ou d'une solution recommandée par le vétéronaire).
  • Rabattez délicatement le pavillon de l'oreille de votre chien sur sa tête et instillez le médicament dans la partie la plus basse du conduit auditif.
  • Massez délicatement l'oreille afin que le médicament pénètre plus profondément dans le conduit auditif. Si vous avez administré une quantité suffisante de médicament, vous entendrez un léger "gargouillis" pendant que vous masserez l'oreille.



AVIS IMPORTANT : Pour que le médicament soit pleinement efficace, il doit être administré pour toute la durée prescrite. Lorsque vous donnez un médicament, demeurez calme, car votre animal peut sentit votre nervosité, ce qui rendra votre tâche plus difficile. Vous devez toujours le féliciter et le récompenser avec une gâterie.

 


 
 
posté le dimanche 16 août 2009 à 17:08

La santé dentaire du chien et du chat !

Votre animal domestique compte sur vos bons soins
Les progrès en matière de traitement ont fait nettement régresser les maladies infectieuses et autres maladies graves touchant les animaux domestiques. Ce sont désormais les maladies bucco-dentaires – en particulier les maladies parondontales et les maladies gingivales causées par l’accumulation de plaque et de tartre – qui sont devenues le plus grand problème de santé chez le chien. En l’absence de soins dentaires convenables, on estime qu’à l’âge de 3 ans, 80 % des chiens présenteront des signes de maladie bucco-dentaire.

Avec votre aide, vos animaux domestiques pourront avoir des dents et des gencives saines toute leur vie, et il suffit de peu de choses pour y parvenir:

  • Une saine alimentation
  • Des gâteries à gruger, comme des os en « cuir brut »
  • Un brossage régulier de leurs dents à la maison
  • Un examen dentaire annuel chez le vétérinaire

Une saine alimentation: la base d’une bonne santé dentaire
Une nourriture inappropriée peut nuire à la santé dentaire des animaux domestiques. Privilégiez la nourriture sèche, au lieu de la nourriture molle en conserve, car sa légère action abrasive sur les dents permet d’éliminer la plaque qui, en durcissant, se transforme en tartre. La nourriture sèche permet à votre animal de mastiquer de façon adéquate et stimule ses gencives. Évitez de lui donner des sucreries et des restes de table, car eux aussi peuvent augmenter la formation de plaque et de tartre. Un vétérinaire peut recommander des nourritures sèches conçues spécialement pour réduire la plaque et l’accumulation de tartre, surtout si votre animal est prédisposé aux problèmes dentaires en raison de sa race ou de ses antécédents. 

Comment brosser les dents de votre animal domestique

Les chiens ont besoin qu’on leur brosse les dents pour éliminer la plaque dentaire qui peut causer la carie et la formation de tartre qui, à leur tour, peuvent mener à l’apparition d’une maladie des gencives. Nous vous conseillons de prendre l’habitude de brosser les dents de votre chiot dès qu’il a 6 ou 8 semaines. Il est même possible d’habituer les chiens âgés à se faire brosser les dents. Il suffit d’entreprendre cette activité graduellement et de faire en sorte que cette expérience soit la plus agréable possible. Rassurez votre animal et félicitez-le souvent tout au long du brossage et récompensez-le par une gâterie très spéciale dès que vous avez terminé. Voici comment vous y prendre:

1ere étape :
- commencez par tremper le doigt dans du bouillon de boeuf
- frottez votre doigt doucement sur les gencives de votre animal et sur une ou deux dents
- repetez ce geste jusqu'à ce que votre animal semble l'accepter assez bien.
2ème étape :
-en procédant graduellement, introduisez votre doigt recouvert d'une gaze et frottez délicatement les dents d'un mouvement circulaire
3ème et 4 ème étape :
- par la suite vous pouvez utiliser une brosse à dent pour humain, à poils ultra doux, ou un modèle pour animaux ou une petite brosse placée sur un embout en caoutchouc que l'on place sur le doigt.

 

 

Un examen dentaire annuel
Le fait de donner à votre chien la meilleure alimentation possible et de lui brosser les dents régulièrement contribuera à maintenir ses dents et ses gencives en excellent état. Mais pour soigner la dentition de votre animal de façon optimale, vous devez d’abord obtenir un bilan de santé. C’est alors que le vétérinaire entre en jeu.
Le vétérinaire procèdera à un examen minutieux de la gueule de votre animal afin de déterminer l’existence de problèmes sous-jacents et, surtout, l’accumulation de tartre. Le brossage enlève la plaque, pas le tartre. Par conséquent, le vétérinaire doit enlever la plaque à l’aide d’instruments de nettoyage et de polissage professionnels, une intervention qui se pratique habituellement sous anesthésie. Une fois qu’il a détartré le bord des gencives, le vétérinaire peut traiter les dents de votre animal en y appliquant du fluorure. Il vous donnera des directives sur les soins à donner à la maison et sur la fréquence des suivis. 

Quelques conseils

  • Si vous avez un chien, les gâteries à gruger, comme des biscuits durs à base de protéines de viande ou des os en cuir, peuvent aider à éliminer la plaque et à stimuler ses gencives.
  • Attention au bois – ne laissez pas votre chien ou votre chat ramasser un bout de bois, car il pourrait se planter une écharde dans les gencives et se blesser.
  • Ne laissez pas votre animal gruger des objets durs, comme un os ou une pierre. Cela pourrait user et même briser ses dents, endommager ses gencives et entraîner une infection.


Quelques statistiques

  • Les chatons ont leurs premières dents « de lait » ou dents temporaires, qui sont au nombre de 26, vers l’âge de 2 ou 3 semaines. Ils commencent à percer leurs dents d’adulte (30 en tout) à 3 mois environ.
  • Les chats sont les mammifères domestiques qui possèdent le moins grand nombre de dents.
  • Les chiots ont leurs dents de lait à l’âge de 2 semaines et leurs dents permanentes commencent à apparaître vers l’âge de 3 mois. À l’âge adulte, ils en auront 42.

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article