posté le lundi 07 septembre 2009 à 17:35

Une pétition pour les ......cochons......

une fois n'est pas coutume.

 

Aujourd'hui, je vous propose une petition pour

 

Un refuge pour nos amis les cochons en grand danger‏

 

http://www.laforetdelea.org

 

allez faire une visite sur le site  La foret de Léa

des témoignages, des histoires, des coups de gueules, des pleurs.....

 

 

 

http://www.lapetition.be/en-ligne/grve-de-la-faim-pour-sauver-les-groins-

http://www.lapetition.be/images/btn_signpet_fr.gif

 

 

 


Commentaires

 

1. oups007  le 07-09-2009 à 17:38:18  (site)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit petit passage dans ton joli univers pour te souhaiter un bon début de soirée et te faire des gros potouxxxxxxxxxxx d'amitié! tendresse la fée plume et les merveilleux lutins

 
 
 
posté le dimanche 06 septembre 2009 à 15:41

recrutement de gardes-chasse en 2010 en Navarre

Le Gouvernement de Navarre travaille sur le changement de la réglementation de la chasse et exige, à partir de 2010, que toutes les zones de chasse aient un garde (...) autonome, indépendamment de la Loi sur la sécurité privée.

 

Il sera formé en école agro-forestière certifiée par le gouvernement de Navarre, par le biais d'une formation continue.

 

Les propriétaires des terrains de chasse seront responsables et financeurs de ce poste, et non les fédérations de chasseurs.


 

Ces postes pourraient être financés en partie par des aides gouvernementales. A l'heure actuelle, les communes (souvent propriétaires des réserves), investissent 25% de leurs revenus afin de maintenir les populations de gibier et la qualité de leur habitat.


Une fois de plus les chasseurs d'Espagne s'en tirent à très bon compte, reste à espérer que ce soit pour maintenir la neutralité du garde-chasse qui n'hésitera alors plus à verbaliser...

 

 

 

Source: http://www.diariodenavarra.es/20090906/navarra/los-cotos-caza-podran-aplazar-contratacion-guarda-prevista 2010.html?not=2009090602025918&idnot=2009090602025918&dia=20090906&seccion=navarra&seccion2=sociedad&chnl=10



 


 
 
posté le dimanche 06 septembre 2009 à 15:37

Information - manifestation de soutien pour Mambo -‏

Pour soutenir Mambo et mettre toutes les chances de son côté le jour du jugement, une manifesation aura lieu le 15 Septembre, de 14h à 18h, devant le Tribunal de Perpignan, place Arago.

Cette manif' est en train de s'organiser, vous pouvez signaler votre participation ici:

http://www.facebook.com/search/?init=srp&sfxp=&q=mambo+chien#/event.php?eid=126383880926


 

Pour vous y rendre, consultez le plan. Si vous ne pouvez vous y rendre, vous pouvez envoyer un mail de soutien à soutienpourmambo@yahoo.fr, les messages seront transmis en mains propres à la SPA.


 

Un groupe de soutien existe sur Facebook, qui réunit plus de 6000 membres, "MAMBO le chien brulé sur Espira de L'Agly":

http://www.facebook.com/search/?q=mambo&init=quick#/group.php?gid=127039310758&ref=ss


 

Merci pour lui...

 


 
 
posté le samedi 05 septembre 2009 à 17:37

un hommage aux personnes qui aident au sauvetage des chiens

Dédié aux personnes qui travaillent pour le sauvetage des chiens

 

Je n’étais pas un chiot quand je suis arrivé chez toi, on m’a abandonné sur un chemin, mon destin était de vagabonder, je ne me souviens plus des personnes, seulement de la douleur.

 

 

On m’a laissé pour que je meure dans le froid et la pluie. Tu conduisais sur ce chemin, il était tard et il faisait nuit quand tu as vu un faible rayon de lumière. Tu es descendu de la voiture et tu t'es agenouillé.

 

 

Mon corps tremblant a senti la plus douce des mains. J’ai su que je n’avais rien à demander. Dans ton cœur, dans ton foyer, il y a toujours eu une place pour ceux qui affrontaient une mort certaine. Tu as pris soin de mon corps et de mes blessures. Tu m’as donné ce dont j’avais besoin : UN NOUVEAU DEPART.

 

 

Tu étais toujours là quand je pleurais la nuit, avec des mots doux, une caresse, un câlin à partager. Quand je ne me comportais pas bien, tu ne me montrais que de l'amour.

 

 

Tu prenais soins de moi et tu m'aimais que j'aie la santé ou que je sois malade. Même quand tu avais passé une mauvaise journée, tu rentrais à la maison et tu me disais « tu m’as manqué, je suis content de rentrer ». Alors, tu m’embrassais, me faisais un câlin et une caresse.

 

 

Nous mangions bien et ensuite nous allions jouer. Tu donnais tant d’amour que je voulais rester pour toujours.

 

 

Mais mes yeux se sont fanés et mon cœur s’est affaiblit. Quand mon heure a approché, tu ne pouvais pas parler. Tu m’as embrassé très fort et les larmes coulaient de tes yeux. L’heure était venue de nous dire le triste adieu. Nous ne pouvions pas passer plus de temps sur cette terre à courir dans les champs, jouer à la balle et nous asseoir silencieusement ensuite.

 

 

Mais notre temps ensemble n’est pas terminé. Je t’attendrai au bout du Pont de l’arc en ciel.

 

 

J’y resterai jusqu’à ce que je voie de nouveau ces mains douces. Je courrai vers toi la queue en l’air et nous n’aurons plus jamais à nous dire adieu. Mon amour ne se termine pas avec la mort. Parce que tu es réellement le meilleur ami du chien.

 

 

 

 


 
 
posté le samedi 05 septembre 2009 à 16:30

Continuons à se battre pour MAMBO

6179 signatures, le 2 Septembre, à 19h47. On peut atteindre les 10 000, continuons à nous battre pour Mambo!!!

 

Continuons,

le procès est prévu le 15 septembre 2009.

 

STOP A LA MALTRAITANCE, POUR MAMBO !!!!!!

 

 

 

Perpignan. Mambo le chien brulé vif, va mieux.  Le chien qui avait été brulé vif par deux individus dans la nuit du 11 août dernier, est en passe de guérison

 

Mambo va bien. Le petit chien grand brûlé le plus célèbre de France a été transféré du dispensaire de la SPA dans une clinique vétérinaire voici cinq jours.


Jeudi, il a effectué une première sortie de son box mais il vit pour l'instant pratiquement à l'isolement. « Il est tiré aujourd'hui d'affaire après avoir frôlé la mort, même s'il doit subir chaque jour une heure demie de soin » explique Virginie Pocq Saint Jean la présidente nationale de la SPA.


Le 11 août, ce jeune chien avait été aspergé d'essence puis incendié au briquet en pleine nuit par des désœuvrés du village viticole d'Espira de l' Agly prés de Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Une semaine plus tard, deux jeunes ont été mis en examen pour sévices graves sur animal. Devant les gendarmes, ils ont reconnu les faits et confirmé ces déclarations devant le juge.


Depuis, Mambo est devenu le chien symbole des tortures envers les animaux. « Mambo reçoit entre trente et quarante lettres chaque jour, de toute la France et même de Belgique. Nous sommes assaillis de demandes d'information sur son état de santé. Je crois que son calvaire a réellement marqué les esprits » raconte Corinne Legrand qui parle avec émotion des premières heures difficiles et notamment de la première nuit de Mambo dans son box de toutes les souffrances à la SPA.

La « secrétaire particulière » du chien continue de recevoir des dons : plus de 4000 €, des jouets, des médicaments, des pansements qui continuent de parvenir au refuge SPA.

A Bordeaux une militante de la cause animale a lancé une pétition « Justice pour Mambo » qui aurait recueilli prés de 4000 signatures (*).

Car, déjà se profile le procès de la complice, le 15 septembre prochain, Aurélie, 22 ans accusée d'avoir récupéré le chien puis de l'avoir tenu au moment de le transformer en torche vivante. « Il faudra lui prodiguer beaucoup d'amour et d'attention pour que pareil traumatisme puisse s'effacer » estime encore Dany Gouazé, la patronne du restaurant le Jaumet d'Espira (**) qui avait retrouvé le chien au matin de cette nuit funeste, caché prés de la mairie.

Et qui a décidé de l'adopter. Ainsi, cette histoire sombre qui mélange souffrance animale et bêtise humaine va connaître un épilogue heureux

 

<< de cette histoire, j'en ai rien à faire >>

 

Dans les rues du village d'Espira depuis l'affaire Mambo, l'ambiance est particulière, franchement moins détendue.

 Les deux « auteurs présumés » ont été remis en liberté avec obligation de ne pas sortir de la maison familiale .

Les deux soutiennent maintenant qu'ils n'ont pas participé directement à l'incendie du chien. « Lorsque c'est arrivé, je n'y étais pas. J'étais au moins à cinquante mètres de la scène. Donc je ne suis pour rien dans cette affaire » expliquait encore hier Aurélie, présumée complice de 22 ans qui devra s'expliquer devant les juges du tribunal correctionnel de Perpignan pour complicité.


J. l'auteur présumé, âgé de 17 ans, fournit les mêmes explications véhémentes.

« Tout ce que je peux vous dire c'est que je ne suis pour rien dans cette affaire. J'y étais. J'ai assisté à la scène mais je ne vous dirais pas qui l'a fait car je ne suis pas une balance. De cette histoire ? J'en ai rien à faire» explique-t-il !


(*) adresse de la pétition : http://4817.lapetition.be/

plus de 5000 signatures le 29 aout 2009 à 15 h 00 , l'auteur de la pétition est : Natacha Colinot  http://natachagalgos.vefblog.net


 

 
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergement d'image gratuit
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article